désordre

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Aller à : navigation, rechercher

Français[modifier | modifier le wikicode]

Étymologie[modifier | modifier le wikicode]

→ voir dés- et ordre

Nom commun[modifier | modifier le wikicode]

Singulier Pluriel
désordre désordres
/de.zɔʁdʁ/

désordre /de.zɔʁdʁ/ masculin

  1. Manque d’ordre.
    • Au carré, dans les cabines et les laboratoires, le désordre est inexprimable ; […]. (Jean-Baptiste Charcot, Dans la mer du Groenland, 1928)
    • Il semblerait donc que le plus grand désordre doive régner dans le tapis végétal. Il en est bien ainsi dans les régions de végétation luxuriante […]. (Henri Gaussen, Géographie des Plantes, Armand Colin, 1933, p.100)
    • Voilà une chambre, une bibliothèque en grand désordre, tous les papiers y sont en désordre.
    • L’armée ennemie s’est retirée en désordre.
  2. (Figuré) Trouble, égarement.
    • Qui que vous soyez, malgré votre blessure, malgré le désordre que je devine en votre pensée, pauvre femme, malgré tout, il ne sera pas dit qu'une dame aura fait en vain appel à l'honneur d'un Capestang. (Michel Zévaco, Le Capitan, 1906)
    • Le désordre des sens. Le désordre de son esprit, de ses idées.
  3. Fait attestant le désordre.
    • Quand le désordre fut apaisé. Il est urgent de faire cesser ces désordres.
  4. Mauvais état de certaines choses qui ne sont pas ou ne sont plus réglées, administrées, etc., comme elles devraient l’être.
    • Le désordre, c'est l'ordre moins le pouvoir! (Léo Ferré; Il n'y a plus rien -1973)
    • D'ailleurs je suis dans mon rôle de jeune homme en jetant le désordre au milieu des familles et en bouleversant les projets d'un père. (Pierre Louÿs; Les aventures du roi Pausole -1901)
    • Mais New York ne copiait aucun peuple pour le désordre et le gâchis de son administration intérieure, […]. (H.G. Wells, La Guerre dans les Airs, 1908 - Traduit par Henry-D. Davray & B. Kozakiewicz, page 210, Mercure de France, 1921)
  5. (En particulier) Dérèglement de mœurs.
    • Les abbayes et les monastères, étaient à cette époque, « cavernes de voleurs, lieux de dissolution » ; les abus devenaient tellement criants, les désordres prenaient des proportions si inquiétantes, qu'à tout prix il fallait y mettre un terme; […] (Gustave Fraipont; Les Vosges, 1923)
  6. Querelle, dissension, et particulièrement, trouble, émeute, dans un état, dans une ville, etc.
    • Cependant, le pillage continuait avec une célérité et un ordre dans le désordre qui faisaient honneur aux connaissances pratiques des pirates. (Gustave Aimard, Les Trappeurs de l’Arkansas, 1858)
    • Autour de Monsieur se groupaient quelques gentilshommes, factieux, avides, remuants, qui ne pouvaient grandir et s'enrichir que par le désordre. Le duc d’Orléans était leur garant, leur pavillon, leur espoir. (Auguste Bailly, Mazarin, Fayard, 1935, p. 104)
  7. (En particulier) (Construction) Avarie apparaissant sur une construction, un bâtiment ou un ouvrage, attestant de son dysfonctionnement ou d’une non-qualité.
    • C’est lors du 14e rendez-vous Qualité Construction que l’AQC a dévoilé le palmarès du concours photo 2012 ayant pour thème « Les désordres dans le bâtiment ». Le jury, composé de représentants de l’Agence, de la rédactrice en chef de la revue Qualité construction, d’un photographe professionnel et d’un expert de la construction, a choisi de récompenser trois clichés. Ils démontrent, selon les critères établis par le règlement, « un regard pertinent, des sujets variés, pointus et illustratifs des désordres récurrents ou rares dans le bâtiment ». (batiactu.com, Les désordres dans le bâtiment, la preuve par l’image. 4 juin 2012.)

Synonymes[modifier | modifier le wikicode]

Traductions[modifier | modifier le wikicode]

Prononciation[modifier | modifier le wikicode]

Références[modifier | modifier le wikicode]