paisiblement

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Aller à : navigation, rechercher

Français[modifier | modifier le wikicode]

Étymologie[modifier | modifier le wikicode]

Dérivé de paisible avec le suffixe -ment.

Adverbe[modifier | modifier le wikicode]

paisiblement /pe.zi.blǝ.mɑ̃/

  1. En paix ; d’une manière paisible.
    • Alors, pourquoi es-tu venu me chercher au fond de l'oued, dans mon douar, où je vivais paisiblement avec mes chèvres et mes moutons ? (Isabelle Eberhardt, Yasmina,1902)
    • Il se tut. Les autres devisaient toujours paisiblement. Il répéta sa question. Ils s’obstinaient à ne point faire la moindre attention à lui. (H.G. Wells, La Guerre dans les Airs, 1908 - Traduit par Henry-D. Davray & B. Kozakiewicz, page 352, Mercure de France, 1921)
    • Devant une table, encombrée par un chanteau de pain, une demi-meule de gruyère et une innombrable quantité de bouteilles vides, les deux amis qu’on croyait morts devisaient paisiblement comme des sages. (Louis Pergaud, La Disparition mystérieuse, dans Les Rustiques, nouvelles villageoises, 1921)
    • Bien loin d’en être effrayée [de l’extrême-onction], elle veut la recevoir avec connaissance…. on lui voit paisiblement présenter son corps à cette huile sacrée…. (Jacques-Bénigne Bossuet, Duch. d’Orl. — cité par Littré)
    • Uni de goût et d’intérêt avec tous les contempteurs d’Homère, il [Cydias] attend paisiblement que les hommes détrompés lui préfèrent les poëtes modernes, (Jean de la Bruyère, V. — cité par Littré)

Synonymes[modifier | modifier le wikicode]

Apparentés étymologiques[modifier | modifier le wikicode]

Traductions[modifier | modifier le wikicode]

Prononciation[modifier | modifier le wikicode]

Références[modifier | modifier le wikicode]