pléonasme

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Aller à : navigation, rechercher
Voir aussi Voir aussi : pleonasme

Français[modifier | modifier le wikitexte]

Étymologie[modifier | modifier le wikitexte]

Du latin pleonasmus issu du grec ancien πλεονασμός, pleonasmós (« surabondance, excès »).

Nom commun[modifier | modifier le wikitexte]

Singulier Pluriel
pléonasme pléonasmes
/ple.ɔ.nasm/

pléonasme /ple.ɔ.nasm/ masculin

  1. (Rhétorique) Figure de style par laquelle on redouble une expression pour la renforcer.
    • Ces mots font pléonasme.
    • Les expressions : « Je l’ai vu de mes yeux, entendu de mes oreilles » sont des pléonasmes admis et fort usités.
    • Quand le pléonasme n’ajoute rien à la force ou à la grâce du discours, il est vicieux.
    • Et convenir enfin que l’expression « XVIIIe siècle français » est un pléonasme : le XVIIIe siècle est français par définition. (Philippe Sollers, Éloge de l’infini, Gallimard, p. 439)
  2. Redondance vicieuse de paroles.
    • […] ; pas de nuances, pas de différences de qualité, pas de progression ou d’accroissement du bon sens, et parler d’un « gros » bon sens est une expression vide de sens, ou un pléonasme : le bon sens est le bon sens, qui est ce qu’il est, et jamais plus ou moins gros. (Franc-Nohain, , Guide du bon sens, Éditions des Portiques, 1932)
    • « Monter en haut », « descendre en bas » sont considérés comme des pléonasmes. (Pourtant quand « en haut » ou « en bas » jouent un rôle de comparatif, la redondance est nécessaire : Tu t'es arrêtée au refuge, ou tu es montée en haut ?)
    • « Hurler fort » ; « postulat de départ » sont des pléonasmes.

Dérivés[modifier | modifier le wikitexte]

Synonymes[modifier | modifier le wikitexte]

Traductions[modifier | modifier le wikitexte]

Hyperonymes[modifier | modifier le wikitexte]

Hyponymes[modifier | modifier le wikitexte]

Voir aussi[modifier | modifier le wikitexte]

Références[modifier | modifier le wikitexte]