séparatisme

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Aller à : navigation, rechercher

Français[modifier | modifier le wikicode]

Étymologie[modifier | modifier le wikicode]

Du latin separare, « séparer ».

Nom commun[modifier | modifier le wikicode]

Singulier Pluriel
séparatisme séparatismes
/se.pa.ʁa.tism/

séparatisme /se.pa.ʁa.tism/ masculin singulier

  1. (Politique) Tendance d’une partie d’un peuple, d’un État à la séparation.
    • Il est partisan de rétablir toutes les barrières qui séparaient au siècle précédent les juifs d'avec les chrétiens. Quitte sans doute à accuser ensuite les juifs de séparatisme ! (Léon Berman, Histoire des Juifs de France des origines à nos jours, 1937, p.45)
    • Au même moment, le président irakien, Jalal Talabani, le leader de l’autre grand parti kurde, l’UPK (Union patriotique du Kurdistan), calmait le jeu assurant que « les Kurdes ne veulent pas le séparatisme », tout en reconnaissant qu’il fallait « changer le drapeau irakien ». (Le Devoir, 28 septembre 2006)
    • Dans le Sud [de la Thaïlande], le séparatisme musulman est combattu avec une poigne de fer, ce qui suscite la défiance de la population. (Le Devoir, 20 septembre 2006)

Note :

Le mot séparatisme est généralement employé par les acteurs fédéraux ou, dans une moindre mesure, par les fédéralistes québécois. Les Québécois eux-mêmes, surtout ceux qui sont en faveur de cette option, utilisent plutôt souverainisme ou, dans une moindre mesure, indépendantisme, ce dernier terme étant cependant davantage ressenti comme radical ou comme renvoyant aux années 1960, décennie où est né ce mouvement.

Dérivés[modifier | modifier le wikicode]

Synonymes[modifier | modifier le wikicode]

Sens canadien :

Antonymes[modifier | modifier le wikicode]

Vocabulaire apparenté par le sens[modifier | modifier le wikicode]

Anagrammes[modifier | modifier le wikicode]

Voir aussi[modifier | modifier le wikicode]

Références[modifier | modifier le wikicode]