sectaire

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Aller à : navigation, rechercher

Français[modifier | modifier le wikitexte]

Étymologie[modifier | modifier le wikitexte]

(Siècle à préciser) Composé de secte et -aire.

Adjectif[modifier | modifier le wikitexte]

Singulier Pluriel
sectaire sectaires
/sɛk.tɛʁ/

sectaire /sɛk.tɛʁ/ masculin

  1. Relatif aux sectes, au sectarisme.
    • Un esprit sectaire.

Dérivés[modifier | modifier le wikitexte]

Apparentés étymologiques[modifier | modifier le wikitexte]

Traductions[modifier | modifier le wikitexte]

Nom commun[modifier | modifier le wikitexte]

Singulier Pluriel
sectaire sectaires
/sɛk.tɛʁ/

sectaire /sɛk.tɛʁ/ masculin

  1. (Religion) Sectateur.
    • On a souvent fait remarquer que des sectaires anglais ou américains, dont l'exaltation religieuse était entretenue par les mythes apocalyptiques, n'en étaient pas moins souvent des hommes très pratiques. (Georges Sorel, Réflexions sur la violence, Chap.IV, La grève prolétarienne, 1908, note de bas de page 165)
  2. (Plus courant) Celui qui professe des opinions étroites, intolérantes et violentes.
    • Turgot, l’un des chefs les plus distingués de ce parti, joignait à de vastes connaissances la roideur d’esprit d’un sectaire. (Julie de Quérangal, Philippe de Morvelle, Revue des Deux Mondes, T.2,4, 1833)
    • Oscar Wilde n'inspire plus de colère, même aux sectaires de la vertu. Tous n'ont plus, pour lui et pour son martyre, que de la pitié douloureuse. (Octave Mirbeau La Mort de Balzac, 1907)

Références[modifier | modifier le wikitexte]