Aller au contenu

à gogo

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Voir aussi : a gogo, a gogó, agogo

Français[modifier le wikicode]

Étymologie[modifier le wikicode]

(XVe siècle) Redoublement et réduction de gogue. → voir gogo et goguette.

Locution adverbiale [modifier le wikicode]

à gogo \a ɡɔ.ɡo\ invariable

Des bonbons à gogo.
  1. (Familier) En abondance ; autant qu’on en peut prendre.
    • C’est un joli endroit ; et un homme, qui, en surplus du logement, y aurait le feu, la chandelle et une livre par semaine, y vivrait à gogo. — (Charles Dickens, L’Ami commun, première partie, chapitre 15, 1885, traduction de Henriette Loreau)
    • Et, nom d’une pipe ! elles pourraient refaire la noce, et s’en donner à gogo, jusqu’au prochain coup de pied de Vénus. — (Paul Adam, Chair molle, 1885)
    • C’étaient des louvards de deux ans, déjà râblés, et qui avaient eu jusqu’à présent tout à gogo dans leurs forêts de Golconde où personne ne leur disputait les gros lièvres blancs et les oies sauvages. — (Jean Giono, Un roi sans divertissement, 1947)
    • J’vais au cinéma voir des films suédois
      Et j’entre au bistro pour boire du whisky à gogo

      — (Boris Vian, J’suis snob, 1955)
    • 15 janvier 42 – Les Martinez, eux, se chauffent à gogo à l’électricité : après le passage de l’employé de la C.P.D.E., ils piquent une épingle à travers le voyant et immobilisent le compteur. Papa nous a interdit d’employer cette méthode. — (Benoîte et Flora Groult, Journal à quatre mains, Denoël, 1962, page 200)

Synonymes[modifier le wikicode]

→ voir à profusion

Traductions[modifier le wikicode]

→ voir à profusion

Prononciation[modifier le wikicode]

Références[modifier le wikicode]

Anglais[modifier le wikicode]

Étymologie[modifier le wikicode]

Du français.

Locution adverbiale [modifier le wikicode]

à gogo

  1. (Gallicisme) À gogo.