à tout prix

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Aller à : navigation, rechercher

Français[modifier]

Étymologie[modifier]

(1863) → voir tout et prix. Provient de l’expression vendre à tout prix, littéralement, à n’importe quel prix. Le sens a quitté ensuite son aspect commercial pour passer dans les aspects courants de la vie.

Locution adverbiale [modifier]

à tout prix \a tu pʁi\

  1. (Vieilli) Malgré tout.
    • Les adversaires de notre comte, voulant à tout prix avoir raison contre lui, exigeaient impérieusement qu’il interrompît les travaux de sa forteresse, et qu’il mît en liberté le Seigneur de Courville sans demander de rançon. — (Louis Joseph Fret, Antiquités et chroniques percheronnes, 1840, p. 237)
    • L’idéologisation médiatique de l’antitotalitarisme s'est développée autour d'une assimilation abusive de la défense de la démocratie avec la conservation à tout prix des démocraties libérales telles qu'elles sont, érigées en incarnation définitive du meilleur des régimes possibles. — (Pierre-André Taguieff, De l'anti-socialisme au national-racisme : Deux aspects de la recomposition idéologiques des droites en France, dans Raison présente, n°88, 4e tr. 1988)
  2. Absolument ; sans faute.
    • Les abbayes et les monastères, étaient à cette époque, « cavernes de voleurs, lieux de dissolution » ; les abus devenaient tellement criants, les désordres prenaient des proportions si inquiétantes, qu'à tout prix il fallait y mettre un terme; […] — (Gustave Fraipont; Les Vosges, 1923)
    • Puisqu'il ne faut jamais mentir, alors il faut mentir de temps en temps : l'obligation d'être véridique à tout prix contraint à mentir quand la vérité elle-même est plus fallacieuse que le mensonge. — (Raphaël Enthoven, Le Mensonge, Philosophie magazine n°20, novembre 2009)

Synonymes[modifier]

Traductions[modifier]