à tout prix

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Aller à : navigation, rechercher

Français[modifier]

Étymologie[modifier]

(1863) → voir tout et prix. Provient de l’expression vendre à tout prix, littéralement, à n’importe quel prix. Le sens a quitté ensuite son aspect commercial pour passer dans les aspects courants de la vie.

Locution adverbiale[modifier]

à tout prix \a tu pʁi\

  1. (Vieilli) Malgré tout.
    • Les adversaires de notre comte, voulant à tout prix avoir raison contre lui, exigeaient impérieusement qu’il interrompît les travaux de sa forteresse, et qu’il mît en liberté le Seigneur de Courville sans demander de rançon. (Louis Joseph Fret, Antiquités et chroniques percheronnes, 1840, p. 237)
    • L’idéologisation médiatique de l’antitotalitarisme s'est développée autour d'une assimilation abusive de la défense de la démocratie avec la conservation à tout prix des démocraties libérales telles qu'elles sont, érigées en incarnation définitive du meilleur des régimes possibles. (Pierre-André Taguieff, De l'anti-socialisme au national-racisme : Deux aspects de la recomposition idéologiques des droites en France, dans Raison présente, n°88, 4e tr. 1988)
  2. Absolument ; sans faute.
    • Les abbayes et les monastères, étaient à cette époque, « cavernes de voleurs, lieux de dissolution » ; les abus devenaient tellement criants, les désordres prenaient des proportions si inquiétantes, qu'à tout prix il fallait y mettre un terme; […] (Gustave Fraipont; Les Vosges, 1923)
    • Puisqu'il ne faut jamais mentir, alors il faut mentir de temps en temps : l'obligation d'être véridique à tout prix contraint à mentir quand la vérité elle-même est plus fallacieuse que le mensonge. (Raphaël Enthoven, Le Mensonge, Philosophie magazine n°20, novembre 2009)

Synonymes[modifier]

Traductions[modifier]