éthique

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Français[modifier le wikicode]

Étymologie[modifier le wikicode]

Du latin ethicus (« moral »), latin ethica (« morale »), lui-même issu du grec ancien ἠθικός, êthikós.

Adjectif [modifier le wikicode]

Singulier Pluriel
Masculin
et féminin
éthique éthiques
\e.tik\

éthique \e.tik\ masculin et féminin identiques

  1. Relatif à la morale.
    • Cette Antigone voyoute pourrait courir toutefois le risque d'énoncer un univers d’indifférenciation où l'ordre légal et la transgression s’égaleraient sur un seuil éthique au-delà du bien et du mal. — (Rose Duroux, Les Antigones contemporaines: de 1945 à nos jours, Presses Universitaires Blaise Pascal, 2010, p.310)
    • Trois nouveaux courants, fort opposés, s'imposent : l’épicurisme, le stoïcisme et le scepticisme ; leur point commun est l'attention accordée aux questions éthiques, au point que le savoir lui-même se laisse subordonner à cette visée. — (Lambros Couloubaritsis, Aux origines de la philosophie européenne : De la pensée archaïque au néoplatonisme, De Boeck Supérieur, 2003, p.571)

Dérivés[modifier le wikicode]

Apparentés étymologiques[modifier le wikicode]

Traductions[modifier le wikicode]

Nom commun [modifier le wikicode]

Singulier Pluriel
éthique éthiques
\e.tik\

éthique \e.tik\ féminin

  1. Ensemble de principes de bonne conduite.
    • Il a une éthique remarquable.
    • À cela il faut ajouter que l’éthique n’est pas immuable : elle varie selon l’époque et suivant la prise en considération de nouvelles problématiques. Pour le philosophe japonais Tomonobu Imamichi par exemple, l’éthique ne peut plus concerner que la vie bonne ou la vraie manière de vivre avec nos semblables, elle doit aussi prendre en compte le monde qui nous entoure. — (Ethics by design, « Comment penser l’éthique en technologie ? », Mais où va le web, 11 septembre 2018.)
  2. Théorie ou système de valeurs morales.
    • Au final le lecteur découvre la lune : l’éthique est un substitut du politique pour un capitalisme qui ne peut plus compter sur un contrôle mécanique des opérateurs. — (Revue de l’Action Populaire, CERAS, 2007, n°296-301, page 294.)
    • Démêler le vrai du faux, la transgression supportable
      et celle qui franchit les limites de l’éthique :
      aider les citoyens à se rendre capables d’exercer un tel esprit critique fait partie de nos missions d’enseignants chercheurs.
      — (Albert Hamm)

Synonymes[modifier le wikicode]

Dérivés[modifier le wikicode]

Traductions[modifier le wikicode]

Prononciation[modifier le wikicode]

  • \e.tik\
  • France (Île-de-France) : écouter « éthique [e.tik] »
  • France : écouter « éthique »
  • France (Paris) : écouter « éthique »
  • Suisse (canton du Valais) : écouter « éthique »

Homophones[modifier le wikicode]

Voir aussi[modifier le wikicode]

  • éthique sur l’encyclopédie Wikipédia Wikipedia-logo-v2.svg

Références[modifier le wikicode]