Ἄτλας

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.

Grec ancien[modifier le wikicode]

Étymologie[modifier le wikicode]

Incertaine.
  1. Avec le sens de « super-porteur », on peut imaginer un dérivé de τλάω, tláō (« supporter »), avec le préfixe ἀ-, a- augmentatif.
  2. Julius Pokorny[1], retraçant le cheminement de la légende, pointe vers un emprunt, y compris lexical (en reprenant le nom d'une montagne locale), aux Hittites qui appelaient ce dieu Upelluri, Ubelluris.
  3. Mais, ayant placé leur mythe à la limite occidentale du monde connu, les Anciens ont pu chercher dans cette partie du monde le nom de leur titan et un emprunt aux langues berbères[1] — en kabyle adrār (« montagne ») — n’est pas non plus exclu ; à moins que l’emprunt n’ait eu lieu dans l’autre sens, les Berbères empruntant le mythe gréco-phénicien et nommant leur massif montagneux en fonction de la légende orientale (l’emprunt au gréco-latin est clairement le cas de l’arabe الأطلس).

Nom propre [modifier le wikicode]

Cas Singulier Pluriel Duel
Nominatif Ἄτλας οἱ Ἄτλαντες τὼ Ἄτλαντε
Vocatif Ἄτλας Ἄτλαντες Ἄτλαντε
Accusatif τὸν Ἄτλαντα τοὺς Ἄτλαντας τὼ Ἄτλαντε
Génitif τοῦ Ἄτλαντος τῶν Ἀτλάντων τοῖν Ἀτλάντοιν
Datif τῷ Ἄτλαντι τοῖς Ἄτλασι(ν) τοῖν Ἀτλάντοιν

Ἄτλας, Átlas masculin

  1. (Mythologie) Dieu soutenant le ciel, Titan fils de Japet et de Thémis.
  2. (Mythologie) Premier roi de l’Atlantide selon Platon.
  3. (Géographie) Atlas, massif montagneux situé au nord-ouest de l’Afrique (Maroc, Algérie, Tunisie).
  4. L’Atlantique.

Dérivés[modifier le wikicode]

Dérivés dans d’autres langues[modifier le wikicode]

Prononciation[modifier le wikicode]

Références[modifier le wikicode]

  1. a et b Julius PokornyIndogermanisches etymologisches Wörterbuch, 1959 → consulter cet ouvrage