Amaïmon

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Voir aussi : amaimon

Français[modifier le wikicode]

Wiktionary small.svg

Étymologie[modifier le wikicode]

Étymologie manquante ou incomplète. Si vous la connaissez, vous pouvez l’ajouter en cliquant ici. Peut-être de Amon, par redoublement de la consonne médiale.

Nom propre [modifier le wikicode]

Nom propre
Amaïmon
\a.maj.mɔ̃\

Amaïmon \a.maj.mɔ̃\ masculin

  1. (Démonologie) Un des quatre rois de l’Enfer, gouverneur de la partie orientale, ayant Asmodée pour lieutenant.
    • Je ne crois pas inutile de reproduire ici un assez grand nombre de noms, que j’ai relevés dans ces deux livres ; ce sont les plus marquants, quoique d’autres aussi importants peuvent m’avoir échappé, je me hâte de le dire ; en tout cas, tous les chefs de légion qui figurent ci-dessous ont à leur actif des aventures assez remarquables, des exploits assez considérés en occultisme luciférien, pour avoir été signalés en dehors même de la longue et sèche liste de l’Apadno, et c’est parmi ceux-ci qu’ont été choisis par Albert Pike ou par le Sérénissime Grand Collège, Pike ayant laissé son travail inachevé, ceux désignés pour être fêtés dans le calendrier palladique : Aaber, Abrag, Abrabel (1), Abraxax, Acentacer, Acham, Achaos, Achaph, Aclahayr, Adjuchas, Adramalech, Æglun, Agal, Agathyon, Agnan, Agniel, Agrapit, Aharph, Alastor ou Alassor, Alfader, Algol, Alpiel, Alphun, Alrinach, Altangatufun, Amaïmon, Amûn, Aminor, Anameleck, Anarazel, Angath, Anneberg, Antichrist, Anubis, […] — (Dr Bataille [Charles Hacks], Le Diable au XIXe siècle, ou les Mystères du Spiritisme, Delhomme et Briguet, Paris, 1892)

Traductions[modifier le wikicode]

Voir aussi[modifier le wikicode]

  • Amaïmon sur l’encyclopédie Wikipédia Wikipedia-logo-v2.svg