Courcelles

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.

Français[modifier le wikicode]

Étymologie[modifier le wikicode]

De l’ancien français courcele (« petite cour ») dérivé du bas latin *corticella, diminutif decurtis.

Nom propre [modifier le wikicode]

Nom propre
Courcelles
\kuʁ.sɛl\

Courcelles \kuʁ.sɛl\ féminin

  1. (Géographie) Commune française, située dans le département de la Charente-Maritime.
  2. (Géographie) Commune française, située dans le département du Doubs.
  3. (Géographie) Ancien nom de la commune française de Courcelles-le-Roi, située dans le département du Loiret.
    • La commune peut ne comprendre qu'un chef-lieu, ainsi dans l'ouest aux abords de la Beauce, Desmonts et Courcelles, ou, un chef-lieu et une multitude d'écarts (maisons isolées, groupements élémentaires et localités autres que le chef-lieu…), dans le pays bocager aux allures de Puisaye. — (Bruno Martinet, Maisons et paysages du Loiret, Nonette : Editions Créer, 1988, page 25)
  4. (Géographie) Commune française, située dans le département de la Meurthe-et-Moselle.
  5. (Géographie) Commune française, située dans le département de la Nièvre.
  6. (Géographie) Commune française, située dans le département du Territoire de Belfort.
  7. (Géographie) Ancien nom de la commune française Courcelles-en-Bassée.
  8. (Géographie) Ancien nom de la commune française Courcelles-lès-Châtillon.
  9. (Géographie) Hameau de la commune d’Aigneville dans la Somme.
  10. (Géographie) Commune de la province du Hainaut de la région wallonne de Belgique.
  11. # (Géographie) Municipalité canadienne du Québec située dans la MRC du Granit, anciennement (avant le 13 novembre 2010) municipalité de paroisse.

Gentilés et adjectifs correspondants[modifier le wikicode]

commune de la Charente-Maritime, du Doubs, de la Meurthe-et-Moselle, de Belgique :
municipalité québécoise :

Nom de famille [modifier le wikicode]

Courcelles \kuʁ.sɛl\

  1. nom de famille français.
    • Lors d’un séjour au château de l’Islette, près d’Azay-le-Rideaux, Camille Claudel est tombée sous le charme d’une petite fille de 6 ans, la fille de la propriétaire, Madame Courcelles. — (« Hommage à Camille Claudel au musée ”la Piscine“ de Roubaix », FranceTVinfo.fr, 10 novembre 2014)

Variantes[modifier le wikicode]

Prononciation[modifier le wikicode]

Références[modifier le wikicode]