Israélien

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Voir aussi : israélien

Français[modifier le wikicode]

Étymologie[modifier le wikicode]

Dérivé de Israël avec le suffixe -ien. Ce néologisme a été proposé en 1948 par Moshé Catane au journal Le Monde qui l'adopta alors, suivi par la presse dans son ensemble et l'usage commun[1],[2].

Nom commun [modifier le wikicode]

Singulier Pluriel
Israélien Israéliens
\iz.ʁa.e.lj\
ou \is.ʁa.e.ljɛ̃\

Israélien \iz.ʁa.e.ljɛ̃\ masculin (pour une femme, on dit : Israélienne)

  1. (Géographie) Habitant ou originaire d’Israël.
    • Le 17 octobre, seulement, Le Caire comprit que les Israéliens continuaient à renforcer leur tête de pont ; à cette date, un pont flottant était déjà en place et une division au grand complet avait pu traverser. — (Edward N. Luttwak, Le grand livre de la stratégie: de la paix et de la guerre, Odile Jacob, 2002, page 381)

Notes[modifier le wikicode]

Ce mot est un gentilé. Un gentilé désigne les habitants d’un lieu, les personnes qui en sont originaires ou qui le représentent (par exemple, les membres d’une équipe sportive).

Vocabulaire apparenté par le sens[modifier le wikicode]

Traductions[modifier le wikicode]

Références[modifier le wikicode]

  1. Qui est juif?, Robert Laffont, Paris, 1972
  2. La naissance d'un mot, dans Le Monde, 27 août 1948, p. 9 [texte intégral]

Voir aussi[modifier le wikicode]