Laval

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.

Français[modifier le wikicode]

Étymologie[modifier le wikicode]

(Laval, Mayenne) : Ce toponyme remonte au XIe siècle et signifie « la vallée ». La ville s’est par ailleurs appelée Laval-Guion ou Laval-Guyon au Moyen-Âge, ces noms signifiant « la vallée de Guy », en référence à Guy Ier, premier seigneur de Laval. La traduction latine classique est Vallis Guidonis ou Lavallium[1].
(Ville québecoise) Du nom de l’un des premiers propriétaires de l’île Jésus, François de Montmorency-Laval, premier évêque catholique du Québec.

Nom de famille [modifier le wikicode]

Laval \la.val\ masculin et féminin identiques invariable

  1. Nom de famille attesté en France[Ins].
  2. (En particulier) Pierre Laval (1883-1945), homme politique français.

Dérivés[modifier le wikicode]

Nom propre [modifier le wikicode]

Nom propre
Laval
\la.val\

Laval \la.val\ féminin singulier

Panneau de limite d'agglomération de Laval, dans la Mayenne.
  1. (Géographie) Commune et chef-lieu de département français du département de la Mayenne.
    • Le département de la Mayenne est administré par un préfet qui réside à Laval, deux sous-préfets , l'un à Château-Gontier, l'autre à Mayenne, un conseil de préfecture composé de 4 membres, dont un secrétaire général, un conseil général de département composé de 27 membres, trois conseils d'arrondissemens composés savoir : à Château-Gontier de 9 membres, à Laval de 9, et à Mayenne de 12. — (Auguste De Sérière, Notice statistique et historique sur le département de la Mayenne, Laval : chez J. Feilllé-Grandpré, 1840, page 5)
    • Nous avons déjà dit que ces deux lignes forment le prolongement l'une de l'autre, elles continuent les communications directes établies par Rennes et Laval avec la région située à l'est de ces villes. — (Annales de l'assemblée nationale: compte-rendu in extenso des séances : annexes, séance du 15 décembre 1875, tome 43, Paris : Imprimerie du Journal Officiel, 1876, page 555)
    • On m’envoyait en classe à Laval, l’une de ces petites villes encore à demi-rurales de l’ouest de la France qui ne me plaît aujourd’hui que parce que son nom est un palindrome et peut se lire dans les deux sens. C’était une ville de clôtures et de couvents, grise et silencieuse. — (Emmanuel de Waresquiel, Voyage autour de mon enfance, Tallandier, 2022, page 155)
  2. (Géographie) Ancien nom de la commune française Laval-en-Belledonne.
  3. (Géographie) Ancien nom de la commune française Laval-sur-Tourbe.
  4. (Géographie) Région et ville canadienne du Québec occupant l’île Jésus au nord de l’île de Montréal.
    • Feux d’artifice, véhicules modifiés, manœuvres dangereuses: des policiers sont intervenus alors qu’environ un millier d’amateurs de voiture s’étaient rassemblés samedi soir dans le stationnement d’un Walmart aux abords de l’autoroute 13, à Laval. — (Agence QMI, «  Laval: un millier d’amateurs de voiture rassemblés illégalement », Le journal de Montréal, 8 novembre 2020)
  5. (Géographie) Ruisseau belge.

Gentilés et adjectifs correspondants[modifier le wikicode]

commune française (Isère, Mayenne) ; ville et région québecoise :

Traductions[modifier le wikicode]

Holonymes[modifier le wikicode]

Prononciation[modifier le wikicode]

  • France (Île-de-France) : écouter « Laval [la.val] »
  • Canada (Shawinigan) : écouter « Laval [Prononciation ?] »

Voir aussi[modifier le wikicode]

Références[modifier le wikicode]

  1. Essais historiques sur la ville et le pays de Laval en la Province du Maine: Par un ancien Magistrat de Laval, J. Feillé-Grandpré, 1843, page 282