Vercingétorix

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Aller à : navigation, rechercher
Voir aussi : Vercingetorix

Français[modifier]

Étymologie[modifier]

Du latin Vercingetorix, du gaulois Vercingetorix (« Grand roi des guerriers ») [1] [2] composé de
  • ver- (à prononcer « ouèr » et qui signifie « grand »), du proto-celte *uer (« sur, dessus »)  [3], lié au germanique über, du proto-indo-européen *upo (« sur, dessus »)  [3] ; ainsi que de
  • *cingeto- (« guerrier, brave ») [1], peut-être lié au proto-germanic *ginxti-z (« aller, marcher »)  [4], du proto-indo-européen *g'hengh- (« marcher »)  [5]; et de
  • rix ou rixs (« roi »), du proto-germanique *rika-z, *rikēn (« chef »), du proto-indo-européen *reg'-, *rēg'-s (« chef, roi »)  [6].
Si le célèbre chef averne est le premier à avoir porté le nom, la version gauloise serait apparu vers l'an -80, époque approximative de sa naissance  [1].

Nom propre[modifier]

Statère d’or frappée au nom de Vercingetorix en l'an -52  [7].

Vercingétorix \vɛʁ.sɛ̃.ʒe.tɔ.ʁiks\ masculin

  1. Nom d'origine gauloise, rendu célèbre par le Chef des Arvernes, fédérateur des peuples gaulois contre Jules César à la fin de la guerre des Gaules.
    • De son côté, Vercingétorix campait sur une montagne près de la ville, ayant autour de lui, séparément, mais à de faibles distances, les troupes de chaque cité (Jules César, La Guerre des Gaules, Livre VII, chapitre 36)
  2. (Par extension) Grand combattant pour la liberté d'un peuple.
    • Tel était l'état social des tribus berbères du nord, […]. D'autres , dans le Maroc central, reconnaissaient déjà l'autorité de chefs permanents tels que Moha ou Hammou, caïd de la grande confédération des Zayân, le Vercingétorix berbère. (Frédéric Weisgerber, Au seuil du Maroc Moderne, Institut des Hautes Études Marocaines, Rabat : Les éditions de la porte, 1947, p. 43)
  3. (Par extension) Odonyme à la mémoire du chef averne, utilisé notamment en France et en Belgique.
    • Un menhir a été installé face au 133, rue Vercingétorix à Paris dans le 14ième arrondissement.
    • Les anciens immeubles ont été détruits dans les années 1970 pour accompagner la construction d'une autoroute urbaine, la radiale Vercingétorix, qui a finalement été abandonnée et remplacée en partie par des jardins et de nouveaux immeubles. (Paris Balades, 14è Arrondisssement)

Apparentés étymologiques[modifier]

Dérivés[modifier]

Nom gaulois

Odonyme

Traductions[modifier]

Voir aussi[modifier]

Références[modifier]

  • [7] Colbert de Beaulieu (J.B.) Lefevre (G.), Les monnaies de Vercingétorix, Gallia, 21, 1963, et Catalogue Vercingétorix Alésia, RMN, 1994 (pp. 206-207), tel que lu dans Portrait de Vercingétorix sur Wikipédia.