abid

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.

Français[modifier le wikicode]

Étymologie[modifier le wikicode]

De l’arabe عبيد, abid pluriel de عبد, abd, de même sens ; voir abd.

Nom commun [modifier le wikicode]

Singulier Pluriel
abid abids
\a.bid\

abid \a.bid\ masculin

  1. (Maroc) Esclave affranchi enrôlé dans l'armée.
    • Quelques corps spéciaux étaient composés d'hommes appartenant seulement à certaines tribus ou à certaines classes: les Zouaoua, les Douairs, les Zenati, en offraient des exemples ; des Nègres affranchis formaient les abids (serviteurs ou esclaves). Enfin, les kaïds étaient tenus de marcher avec les contingents de leur canton quand ils en recevaient l'ordre. — (Léon Galibert, Histoire de l'Algérie ancienne et moderne depuis les premiers établissements des Carthaginois, Paris, 1843, p. 338)
    • De 1727 à 1735, c'est la dictature militaire. Les hommes de confiance de Moulay Ismail sont éliminés, les abids délaissent leurs postes pour se ruer dans les villes et profiter des cadeaux royaux, mais aussi pour tout saccager. — (Attilio Gaudio, Histoire du naufrage et de la captivité de Mr de Brisson en 1785, Nouvelles Editions Latines, Paris, 1984, p. 175)
  2. (Péjoratif) (Afrique) Désigne les Noirs dans les pays du Maghreb.
    • Le Sud tunisien est autrement atteint que le Nord, les Noirs y étant beaucoup plus nombreux. Ici, il y a les ahrars, les hommes libres, et les abids, les esclaves – termes utilisés sans complexe ni fausse pudeur. On se rend à des fêtes « chez les abids » ou « chez les ahrars ». Au-delà d’une apparente cohésion, le Sud est profondément clivé, mais les codes sociaux ne sont connus que des initiés. — (Affet Mosbah, Etre noire en Tunisie [article], Jeune Afrique, 12 juillet 2004)
    • Une tradition musulmane attribue l'existence d'un Noir appelé Billal aux côtés du prophète Mahomet. Ce Noir serait le premier muezzin dans l'histoire de l'islam. C'est alors une raison, aujourd'hui, de considérer tout Noir musulman comme potentiel muezzin et les Noirs sont fiers d'accomplir cette basse besogne de muezzin, en réalité sous-tendue par un racisme flagrant : un Noir, un "abid" peut être tout au plus un muezzin, mais pas Imam. — (De l'esclavage du Sudiste)

Traductions[modifier le wikicode]

Prononciation[modifier le wikicode]

Anagrammes[modifier le wikicode]

Références[modifier le wikicode]

Arabe tchadien[modifier le wikicode]

Étymologie[modifier le wikicode]

(Date à préciser) Étymologie manquante ou incomplète. Si vous la connaissez, vous pouvez l’ajouter en cliquant ici.

Adjectif [modifier le wikicode]

abid \Prononciation ?\

  1. Esclave.

Prononciation[modifier le wikicode]

OOjs UI icon userTalk-ltr-progressive.svg Prononciation audio manquante. (Ajouter un fichier ou en enregistrer un avec Lingua Libre Lingua Libre)