aboulie

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Aller à : navigation, rechercher

Français[modifier]

Étymologie[modifier]

(Date à préciser) Du grec ancien ἀϐουλία, aboulia (« irréflexion, imprudence »).

Nom commun[modifier]

Singulier Pluriel
aboulie aboulies
\a.bu.li\

aboulie \a.bu.li\ féminin

  1. (Psychiatrie) Trouble mental caractérisé par une perte de la volonté et une grande difficulté à se décider, à agir (perte de l’initiative).
  2. (Philosophie) Incapacité anormale du passage à l’action dans le vouloir.
    • « J’ai passé mon temps à avertir et à protester contre nos postures, nos facilités, parce que cette aboulie m’est devenue insupportable » (Manuel Valls) (AFP 14/06/2009)
    • On diagnostiquera à juste titre ce que Besnier-Thomas nomment « une maladie de la volonté ». Mais cette maladie est peut-être davantage qu’une aboulie. La gauche « qui ne sait plus ce qu’elle veut » ne se contente plus de se taire, mais prend l’habitude de faire sien le grand discours de régression d’une droite dont elle envie la bonne santé, d’une droite à l’entrain réactionnaire communicatif. (Élisabeth Guibert-Sledziewski, Une culture de régression, dans Flash sur la droite, Raison présente n° 88, p.115, 4e trimestre 1988)

Apparentés étymologiques[modifier]

Traductions[modifier]

Forme de verbe[modifier]

Conjugaison du verbe aboulir
Participe Présent
Passé
(féminin singulier)
aboulie

aboulie \a.bu.li\

  1. Participe passé féminin singulier de aboulir.

Anagrammes[modifier]

Voir aussi[modifier]

Références[modifier]

Néerlandais[modifier]

Étymologie[modifier]

Même étymologie que le mot français.

Nom commun[modifier]

aboulie \Prononciation ?\

  1. Aboulie.

Synonymes[modifier]