boulaie

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.

Français[modifier le wikicode]

Étymologie[modifier le wikicode]

(Date à préciser) Dérivé de l’ancien français boul (« bouleau ») avec le suffixe -aie.

Nom commun [modifier le wikicode]

Singulier Pluriel
boulaie boulaies
\bu.lɛ\

boulaie \bu.lɛ\ féminin

  1. (Rare) (Biogéographie, Écologie, Foresterie) Bois ou bosquet de bouleaux.
    • Dans la vue d'encourager les plantations de bouleau, M. Miller représente aux Cultivateurs que, dans les endroits où on peut avoir aisément du jeune plant, une boulaie ne coûtera qu'environ quarante livres tournois par arpent, à mettre en état ; […]. — (« Bouleau », dans Encyclopédie œconomique ou système général d'oeconomie rustique, tome 3, Yverdon, 1770, p. 442)
    • Tout est devenu visible à l'entour ; le village au delà du bois ; là-bas, bien plus loin, un autre que domine une église blanche ; là-haut une boulaie sur les monts, et à côté de vous un marais vers lequel vous vous dirigez. — (Ivan Tourgueniev, Mémoires d'un seigneur russe, traduit du russe par Ernest Charrière, Paris : Librairie Hachette, 1855, p. 385)
    • Le jour se levait tout juste, Basile vit le garde-chasse sortir de sa jolie maison au bout de l’allée de sapins et se diriger vers le nord, en empruntant un chemin qui montait à travers une boulaie clairsemée envahie par les bruyères. — (Daniel Bondon, Le fils du garde-chasse ou les secrets d’un château en Sologne, 2001)

Synonymes[modifier le wikicode]

Traductions[modifier le wikicode]

Prononciation[modifier le wikicode]

Références[modifier le wikicode]