accortise

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Français[modifier le wikicode]

Étymologie[modifier le wikicode]

Dérivé de accort avec le suffixe -ise.

Nom commun [modifier le wikicode]

Singulier Pluriel
accortise accortises
\a.kɔʁ.tiz\

accortise \a.kɔʁ.tiz\ féminin

  1. (Vieilli) Humeur accorte, affabilité, aménité, complaisance.
    • Sa prompte et gaillarde accortise, sa taille déjà ronde et à la Silène, je ne sais quel air satyresque qui relevait son propos, tout cela réussissait à merveille auprès des vendangeurs, des moissonneurs, des jeunes filles qui allaient puiser l’eau aux fontaines de Tivoli comme du temps d’Horace. — (Stendhal, De l’Amour, 1822, Garnier frères, 1906, p. 22)
    • Noble damoiselle, vous rappelez-vous, lui dis-je, ce jeune homme qui, à Avignon sur le rempart, un soir de sérénade, adressa la parole à messire votre père et que vous remerciâtes de son accortise ? — (Pétrus Borel, Dina, la belle Juive dans Champavert, E. Renduel, 1833, p. 232)
    • Les fermiers, dont les femmes étaient accortes, payaient généralement avec la seule accortise de leurs femmes, manière charmante autant que peu rémunératrice pour le propriétaire. — (Alphonse Allais, « Plaisanterie posthume », Le Chat Noir, Paris, 1888)
    • Une prudence aiguë, dissimulée sous les formes d’un élégant détachement, une vertu adroite, une longue patience, telles sont les parties principales de l’accortise. — (Gabriel Hanotaux, La France en 1614, 1913)
    • Martin admire l’accortise du marchand de berlingots, du juif qui débite de la galette rekaka et des ronds à l'anis, du rôtisseur qui fait fumer sur brasier, dans une caisse de tôle, des brochettes de foie ou des merguez, saucisses à la viande de mouton. — (Robert Randau, Le professeur Martin: petit bourgeois d'Alger, Éditions Baconnier frères, 1930, page 169)

Notes[modifier le wikicode]

Ce mot fut supprimé du dictionnaire de l'Académie française à partir de la 9ème édition[1].

Traductions[modifier le wikicode]

Références[modifier le wikicode]