acompte

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Aller à : navigation, rechercher

Français[modifier]

Étymologie[modifier]

(XVIIIe siècle) Soudure de à compte.

Nom commun [modifier]

acompte \a.kɔ̃t\ masculin singulier

  1. Somme d’argent versée dès la signature d’un contrat, et enlevant toute possibilité de dédit.
    • Un acompte implique un engagement ferme.
    • L’acompte est un premier versement à valoir sur l’achat.
    • Je ne peux annuler cette réservation, j’ai versé un acompte.
    • Au moment du paiement du prix, l’acompte a vocation à représenter une partie du prix, payée de façon anticipée, qui vient en déduction du montant total du contrat. — (Rémy Libchaber, Recherches sur la monnaie en droit privé, 1992)
  2. (Figuré) Prémices d’une action encore à venir.
    • Il a surgi dans la cour en nous annonçant qu’il montait à Bruxelles casser la tronche de Lucas. Colombe s’est cabrée et Mehdi a décoché une droite à Paul, le meilleur ami de Lucas, comme s’il s’agissait d’un acompte. — (Éric-Emmanuel Schmitt, Le Poison d’amour, Albin Michel, Paris, 2014, p. 122)

Variantes orthographiques[modifier]

Synonymes[modifier]

Note[modifier]
Attention : bien que parfois confondus, les mots arrhes et acompte ne sont pas synonymes, et doivent être soigneusement distingués d’un point de vue juridique !

Traductions[modifier]

Prononciation[modifier]