advocaat

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.

Français[modifier le wikicode]

Étymologie[modifier le wikicode]

Du néerlandais advocaat.

Nom commun [modifier le wikicode]

Une bouteille d’advocaat.

advocaat \Prononciation ?\ masculin (pluriel à préciser)

  1. Liqueur onctueuse d’origine néerlandaise, faite de jaune d’œuf, de sucre et d’alcool.
    • On a aussi bu de la bière trappiste, de l’advocaat, du genièvre et tout le reste. — (Pierre Jean Ruffieux, Les chroniques de l’Acratopège, 2012)

Traductions[modifier le wikicode]

Prononciation[modifier le wikicode]

  • (Merci d’indiquer une prononciation, ou à défaut, de retirer le modèle.)
  • (Région à préciser) : écouter « advocaat [Prononciation ?] »

Voir aussi[modifier le wikicode]

  • advocaat sur l’encyclopédie Wikipédia Wikipedia-logo-v2.svg

Références[modifier le wikicode]

Néerlandais[modifier le wikicode]

Étymologie[modifier le wikicode]

Du latin advocatus.

Nom commun 1 [modifier le wikicode]

Nombre Singulier Pluriel
Nom advocaat advocaten
Diminutif advocaatje advocaatjes

advocaat masculin (pour une femme, on dit : advocate)

  1. Avocat, défenseur.
    • advocaat van de duivel : avocat du diable.
    • hij is een advocaat van kwade zaken : il se fait l’avocat de mauvaises causes.
    • toegewezen advocaat : avocat d’office.
    • liegen als een advocaat : mentir comme un arracheur de dents.
    • een advocaat in de arm nemen : avoir recours à un avocat.
    • orde van advocaten : Ordre des avocats.
    • advocaat van piket : avocat de garde, avocat de permanence

Synonymes[modifier le wikicode]

Dérivés[modifier le wikicode]

Nom commun 2[modifier le wikicode]

advocaat masculin

  1. Liqueur onctueuse d’origine néerlandaise, faite de jaune d’œuf, de sucre et d’alcool.

Taux de reconnaissance[modifier le wikicode]

En 2013, ce mot était reconnu par[1] :
  • 99,2 % des Flamands,
  • 100,0 % des Néerlandais.

Prononciation[modifier le wikicode]

Références[modifier le wikicode]

  1. Marc Brysbaert, Emmanuel Keuleers, Paweł Mandera et Michael Stevens, Woordenkennis van Nederlanders en Vlamingen anno 2013: Resultaten van het Groot Nationaal Onderzoek Taal, Université de Gand, 15 décembre 2013, 1266 p. → [lire en ligne]