apocryphe

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Aller à : navigation, rechercher

Français[modifier | modifier le wikicode]

Étymologie[modifier | modifier le wikicode]

Du latin apocryphus.

Adjectif[modifier | modifier le wikicode]

Singulier Pluriel
Masculin
et féminin
apocryphe apocryphes
/a.pɔ.kʁif/

apocryphe /a.pɔ.kʁif/ masculin et féminin identiques

  1. (Religion) Que l’Église ne tient pas pour canonique.
    • Les troisième et quatrième livres d’Esdras sont apocryphes.
  2. (Par extension) Qualifie des écrits dont l’autorité est suspecte, des livres, des histoires dont l’authenticité n’est pas établie.
    • Flétrissez aussi le charlatanisme de ces pseudo-virtuoses qui ont obtenu des succès apocryphes à New-York ou en Californie, et qui, précédés de réputations flambardes, à base de réclame, escortés de notices abracadabrantes, viennent défigurer sur nos grandes scènes lyriques des partitions dont elles ridiculisent la majesté par les exagérations de leur style exotique. (Stéphen de La Madelaine, Études pratiques de style vocal, T.1, 1868, p.18)
    • La première dynastie de l'Égypte était regardée comme apocryphe et comme n'ayant jamais vécu que dans l'imagination des prêtres. (Pierre Louÿs, L'ile mystérieuse, dans Archipel, 1901)
  3. (En particulier) Qualifie une information, une nouvelle dont on doute, à laquelle on ne peut guère ajouter foi.

Traductions[modifier | modifier le wikicode]

Nom commun[modifier | modifier le wikicode]

Singulier Pluriel
apocryphe apocryphes
/a.pɔ.kʁif/

apocryphe /a.pɔ.kʁif/ masculin

  1. Livres de la Bible dont l’autorité est douteuse.
    • les apocryphes.

Traductions[modifier | modifier le wikicode]

Voir aussi[modifier | modifier le wikicode]

Références[modifier | modifier le wikicode]