apparemment

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Aller à : navigation, rechercher

Français[modifier | modifier le wikicode]

Étymologie[modifier | modifier le wikicode]

De l’adjectif féminin apparent, de l’ancienne déclinaison des adjectifs, et le suffixe -ment.

Adverbe[modifier | modifier le wikicode]

apparemment \a.pa.ʁa.mɑ̃\ invariable

  1. (Vieilli) Manifestement, assurément. Note : Ce sens a vieilli, il a été très utilisé autrefois.
    • Un psaume qui apparemment est de Salomon. (Jacques-Bénigne Bossuet, Polit.)
    • Quoi qu’il en soit, deux choses sont assurées, l’une que le miracle de l’apparition de l’étoile servit de règle à Hérode pour étendre son massacre ; l’autre que celui qu’il cherchait fut le seul apparemment qui lui échappa. (Jacques-Bénigne Bossuet, Élévations sur les mystères, 19e semaine, 4.)
    • Ce discours apparemment véritable. (Claude Favre de Vaugelas, Q. C. 273.)
  2. Selon les apparences, vraisemblablement.
    • Le grand jeune homme dégingandé, qui s’appelait Laurier, s’était apparemment institué chef en raison de sa position sociale et de ses aptitudes naturelles. (H. G. Wells, La Guerre dans les airs, 1908, traduction d’Henry-D. Davray et B. Kozakiewicz, Mercure de France, Paris, 1910, p. 390 de l’éd. de 1921)
    • C’est la nécessité de ce concours de tant de qualités… qui fait apparemment que le génie est toujours si rare. (Vauvenargues, Du génie.)
  3. En apparence, visiblement.
    • Le coadjuteur ne laissa apparemment d’employer la dignité de son caractère et ses persuasions pour calmer les orages. (Larochef., Mém. 30.)
    • Tant que Galba vivra, le respect de son âge, Du moins apparemment, soutiendra son suffrage. (Pierre Corneille, Othon, III, 5.)
    • Une puissance apparemment assurée. (St-Évrem., II, 459.)
    • En public elle me persécutait apparemment avec plus d’animosité que les autres. (Paul Scarron, Rom. com. II, 14.)
    • Ô ciel ! ta providence, apparemment prospère, Au gré de mes soupirs de deux fils m’a fait père. (Jean de Rotrou, Vencesl. IV, 6.)

Synonymes[modifier | modifier le wikicode]

Traductions[modifier | modifier le wikicode]

Prononciation[modifier | modifier le wikicode]

Paronymes[modifier | modifier le wikicode]

Références[modifier | modifier le wikicode]