avalure

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Français[modifier le wikicode]

Étymologie[modifier le wikicode]

(1626) Composé de avaler et -ure.

Nom commun [modifier le wikicode]

Singulier Pluriel
avalure avalures
\a.va.lyʁ\

avalure \a.va.lyʁ\ féminin

  1. (Élevage équin) (Vieilli) Bourrelet, ou cercle de corne, qui se forme au sabot d’un cheval quand ce dernier a été blessé.
    • Les avalures n’arrivent que par accidens & blessures à la corne : lorsque celle-ci a été entamée par une blessure, ou par quelque opération, il se fait une avalure, c’est-à-dire, qu’il croit une nouvelle corne à la place de celle qui a été emportée […] — (L’Encyclopédie)
  2. (Désuet) Maladie de certains oiseaux, due à une alimentation trop riche.
  3. (Géographie) Excavation naturelle du sol, valleuse.
    • Veules est un coin de terre charmant, une pittoresque avalure de falaise. — (Edmond et Jules de Goncourt, Journal, 1853, p. 110)

Apparentés étymologiques[modifier le wikicode]

Traductions[modifier le wikicode]

Références[modifier le wikicode]