barjaquer

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Aller à : navigation, rechercher

Français[modifier]

Étymologie[modifier]

De l'occitan barjacar (« bavarder à tort et à travers »)[1].

Verbe[modifier]

barjaquer \baʁ.ʒa.ke\ intransitif ou transitif 1er groupe (conjugaison)

  1. (Régionalisme) Bavarder, parler.
    • Mon cher dottore, celle-là, elle barjaque que si on l’arrête pas, elle est capable de parler toute la journée. (Andrea Camilleri, Un été ardent, traduction de Serge Quadruppani, 2008)
    • Si vous le dites, que c’est un progrès pour moi, c’est vrai ; voyez mon aisance à barjaquer. (Pierre Louis Péclat, Hop !, 2001)
    • Ce type barjaque un français approximatif, mais suffisant pour nous expliquer que deux hommes étaient entrés nuitamment dans la maison du docteur, dont il avait la garde. (Jean Contrucci, Le secret du docteur Danglars, chapitre 22, 2004)
    • F. Vernet, Que dalle ! Quand l'argot parle occitan, Bouloc : IEO Edicions, 2007