beide

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.

Afrikaans[modifier le wikicode]

Étymologie[modifier le wikicode]

Étymologie manquante ou incomplète. Si vous la connaissez, vous pouvez l’ajouter en cliquant ici.

Adjectif numéral [modifier le wikicode]

beide adjectif numéral

  1. Les deux, l’une et l’autre, l’un et l’autre, tous, toutes.

Synonymes[modifier le wikicode]

Allemand[modifier le wikicode]

Étymologie[modifier le wikicode]

(VIIIe siècle). Du moyen haut-allemand beide, bēde, du vieux saxon bēðia, bēðie, bēðu, du moyen bas allemand bēde, beide, beyde, du vieux frison bēthe, beithe, à rapprocher du néerlandais beide.[1]

Pronom [modifier le wikicode]

Texte de la légende
Déclinaison forte
masculin féminin neutre pluriel
Nominatif - - beides beide
Accusatif - - beides beide
Génitif - - - beider
Datif - - beidem beiden
Déclinaison faible
Nominatif - - - beiden
Accusatif - - - beiden
Génitif - - - beiden
Datif - - - beiden
Déclinaison mixte
Nominatif - - - beiden
Accusatif - - - beiden
Génitif - - - beiden
Datif - - - beiden

beide \ˈbaɪ̯də\

  1. Les deux, tous les deux, toutes les deux.
    • alle beide.
      Tous les deux.
    • ihr beiden.
      Vous deux.
    • die beiden Frauen.
      Les deux femmes.
    • wir beiden werden uns damit befassen.
      Nous nous en occupons tous les deux.
    • die beiden lieben sich.
      Ils s'aiment tous les deux.
    • eins von beiden!
      C'est l'un ou l'autre ! / De deux choses l'une !
    • welches von den beiden Jacken wollen Sie?
      Laquelle des deux vestes voulez-vous ?

Numéral [modifier le wikicode]

beide

  1. Deux. (L'emploi de beide au lieu de zwei indique que cette quantité est bien connue d'après le contexte.)
    • Monatelang stand in den vergangenen beiden Jahren die Fassbierabfüllung bei Veltins im Sauerland still, weil die Gastronomen ihre Kneipen, Clubs und Restaurants geschlossen hatten und niemand Bier in Fässern kaufen wollte. — (Frankfurter Allgemeine Zeitung,„Das Fassbier ist zurück“,15 juillet 2022)
      Pendant des mois, au cours des deux dernières années [allusion à l'épidémie de Covid], la mise de la bière en fût chez Veltins dans le Sauerland est restée à l'arrêt parce que les restaurateurs avaient fermé leurs bars, clubs et restaurants et que personne ne voulait acheter de la bière en fût.

Variantes orthographiques[modifier le wikicode]

Synonymes[modifier le wikicode]

Dérivés[modifier le wikicode]

Proverbes et phrases toutes faites[modifier le wikicode]

Prononciation[modifier le wikicode]

Prononciation manquante. (Ajouter)

Références[modifier le wikicode]

  1. — (Wolfgang Pfeifer, Etymologische Wörterbuch des Deutschen, Éditions Deutscher Taschenbuch, 1997)

Sources[modifier le wikicode]

Bibliographie[modifier le wikicode]

  • Larousse - dictionnaire Allemand/Français - Français/Allemand, éd. 1958, p 403.
  • Harrap’s de poche – Bordas dictionnaire Allemand/Français, éd. 1997, ISBN 0-245-50308-0, p 45.
  • Das rechte Wort - librairie Vuibert, éd. 1984, ISBN 2-7117-7402-3. p 73.

Frison[modifier le wikicode]

Étymologie[modifier le wikicode]

Étymologie manquante ou incomplète. Si vous la connaissez, vous pouvez l’ajouter en cliquant ici.

Adjectif numéral [modifier le wikicode]

beide adjectif numéral

  1. Les deux, l’une et l’autre, l’un et l’autre, tous, toutes.

Synonymes[modifier le wikicode]

Néerlandais[modifier le wikicode]

Étymologie[modifier le wikicode]

Étymologie manquante ou incomplète. Si vous la connaissez, vous pouvez l’ajouter en cliquant ici.

Adjectif numéral [modifier le wikicode]

beide adjectif numéral

  1. Les deux, l’une et l’autre, l’un et l’autre, tous, toutes.
    • geen van beide : aucun des deux.

Synonymes[modifier le wikicode]

Taux de reconnaissance[modifier le wikicode]

En 2013, ce mot était reconnu par[1] :
  • 99,6 % des Flamands,
  • 99,1 % des Néerlandais.

Prononciation[modifier le wikicode]

Références[modifier le wikicode]

  1. Marc Brysbaert, Emmanuel Keuleers, Paweł Mandera et Michael Stevens, Woordenkennis van Nederlanders en Vlamingen anno 2013: Resultaten van het Groot Nationaal Onderzoek Taal, Université de Gand, 15 décembre 2013, 1266 p. → [lire en ligne]