blandices

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Français[modifier le wikicode]

Étymologie[modifier le wikicode]

(1275)[1] Attesté dans le Roman de la Rose de Jean de Meung[1]. Du latin blanditiae[1], pluriel de blanditia (caresses, flatteries)[1], employé par Cicéron (pro Murena, 44 ; De finibus, I, 33), de blandus (« caressant »)[2]. Le mot a repris de l’usage après que Chateaubriand l’ait utilisé[3].

Nom commun [modifier le wikicode]

Singulier Pluriel
blandice blandices
\blɑ̃.dis\

blandices \blɑ̃.dis\ féminin pluriel

  1. (Désuet) Flatteries artificieuses, caresses, ce qui charme et séduit.
    • [...] il ne pouvait résister aux incantations, aux charmes et aux blandices des filles galantes, qu’il rencontrait par essaims, dans l’ombre, [...] — (Anatole France, La Révolte des anges, chapitre XXXIII, Éditions Calmann-Lévy, Paris, 1925 (1914))
    • Un moine, si j'étais chrétien, ne m’enverrait pas autrement dans le siècle, ne m’exhorterait pas avec plus de zèle à défendre contre les blandices de l'esprit mondain le soin de mon salut et du Royaume de Dieu. — (Pierre-Henri Simon, Les Raisins verts, 1950)
    • La pénétration n’était pas la qualité la plus développée de mon esprit ; alors que je partais, elle me gratifia d’un de ses habituels sourires, comme si je l’avais nourrie ce jour-là de toutes les blandices de l’amour. — (Ippolito Nievo, Anti-aphrodisiaque pour l’amour platonique, 1851 (première parution 1956) ; traduit de l’italien par Muriel Gallot, 1986, p. 181)
    • Ne pouvant se fonder que sur les formes apparentes des mots et sur leur sens tels que les suggérait l’intuition, tous [les philologues] étaient nécessairement exposés aux aimables blandices de la spéculation. — (Claude Hagège, Dictionnaire amoureux des langues, 2009)

Notes[modifier le wikicode]

Le singulier blandice est attesté, mais rarement.

Traductions[modifier le wikicode]

Références[modifier le wikicode]

  1. a b c et d « blandices », dans TLFi, Le Trésor de la langue française informatisé, 1971-1994 → consulter cet ouvrage
  2. Jean Dubois, Henri Mitterand, Albert Dauzat, Dictionnaire étymologique et historique du français, Larousse, page 110
  3. Oscar Bloch et Walther von Wartburg, Dictionnaire étymologique de la langue française, Collection Quadrige Dicos Poche, Presses Universitaires de France, page 75, 1932 (réédition de octobre 2012)