boitiller

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Français[modifier le wikicode]

Étymologie[modifier le wikicode]

(XIXe siècle) De boiter et du suffixe diminutif -iller.

Verbe [modifier le wikicode]

boitiller \bwa.ti.je\ intransitif 1er groupe (voir la conjugaison)

  1. Boiter légèrement.
    • La musique enragée, boitillante, courait sous les arbres, tantôt affaiblie, tantôt grossie dans un souffle passager de brise. — (Guy de Maupassant , La femme de Paul, dans La maison Tellier, 1891, collection Le Livre de Poche, page 242.)
    • Manon qui avait ôté ses chaussures les remit et, boitillant, saisit un client par le cou, l’entraîna. — (Francis Carco, Images cachées, Éditions Albin Michel, Paris, 1928)
    • L’aîné boitillait depuis qu’il avait roulé sous les sabots des chevaux et la toute petite commençait à trottiner en suivant la bande. — (Pierre Gamarra, Rosalie Brousse, chapitre VII ; Éditeurs Français Réunis, Paris, 1953)