bouchage

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Français[modifier le wikicode]

Étymologie[modifier le wikicode]

Mot dérivé de boucher avec le suffixe -age.

Nom commun [modifier le wikicode]

Singulier Pluriel
bouchage bouchages
\bu.ʃaʒ\

bouchage \bu.ʃaʒ\ masculin

  1. Action de boucher.
    • Chaque entrepreneur effectue ou, le cas échéant, fait effectuer à ses frais, les scellements, bouchages et raccords des réservations nécessaires aux travaux de son corps d'état. — (AFNOR, Cahier des clauses administratives générales applicable aux travaux de bâtiment faisant l’objet de marchés privés (NF P 03-001), décembre 2000, article 4.1.3.4)
  2. (Par extension) Ce qui sert à boucher.
    • Les moyens de bouchage possibles sont …
  3. (Métallurgie) Terre gorgée d'eau et malaxée dont on se sert pour la coulée des métaux en fusion.
  4. (Cartographie) Opération consistant à éliminer certaines parties transparentes d’une image par dépôt d’un produit opaque[1].

Vocabulaire apparenté par le sens[modifier le wikicode]

  • Aide sur le thésaurus bouchage figure dans le recueil de vocabulaire en français ayant pour thème : bouteille.

Traductions[modifier le wikicode]

Références[modifier le wikicode]

  1. « Glossaire de cartographie », dans le Bulletin du Comité Français de Cartographie, mars-juin 1990, nos 123-124, Paris (2e édition), ouvrage placé sous licence CC BY-SA 4.0 et intégré au Wiktionnaire grâce à un don du Comité Français de Cartographie.