bougerie

    Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.

    Français[modifier le wikicode]

    Étymologie[modifier le wikicode]

    De bouge, dans le sens de cuve à vendanger, avec le suffixe -erie.

    Nom commun [modifier le wikicode]

    Singulier Pluriel
    bougerie bougeries
    \bu.ʒə.ʁi\

    bougerie \bu.ʒə.ʁi\ féminin

    1. (Lorraine) Nom de la chambre, de la pièce où l’on resserre différents objets. [1]
      • Il se glissa rapidement dans la cave… puis il passa dans la bougerie, où il savait que sa victime devait venir chercher des fruits et des liqueurs. — (Gazette des Tribunaux 17 nov. 1875, page 1105, 4e colonne — cité par Littré)
      • Une ancienne bougerie était contigue[sic] à l'une des chambres à feu dont il vient d'être parlé. Les fenêtres de cette bougerie, comme celles de la plupart des autres dépendances du château , avaient conservé leurs anciens barreaux de fer. — (Annales de la Société d'émulation du département des Vosges, vol.10, Épinal, 1859, page 300)
    2. (Lorraine) Endroit où l'on place les cuves de la vendange et ordinairement le pressoir. [2]
      • Si le plancher de la bougerie est assez élevé, on place ces cylindres au-dessus des cuves ou bouges , et alors le raisin écrasé tombe immédiatement dans les bouges; […]. — (M.-L. de Valcourt, Manière de faire le vin, dans Annales de l'agriculture française, 1839, page 138)
      • Ajoutez une bougerie qui ne sert guère, hélas ! un petit jardin où la ménagère plante autour des carrés de choux et d'oignons quelques pieds de dahlias, de glaudinettes et de reines-marguerites ; vous aurez le domaine d'un paysan lorrain, […]. — (Le Pays lorrain et le pays messin, vol. 13, 1921, page 465)

    Traductions[modifier le wikicode]

    Prononciation[modifier le wikicode]

    Références[modifier le wikicode]