bway

    Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.

    Créole guadeloupéen[modifier le wikicode]

    Étymologie[modifier le wikicode]

    (Nom commun 1) De l’anglais boy.
    (Nom commun 2) Du français boyau.

    Nom commun 1 [modifier le wikicode]

    bway \Prononciation ?\

    1. Garçon.

    Variantes orthographiques[modifier le wikicode]

    • bray (Moins courant)

    Dérivés[modifier le wikicode]

    Nom commun 2[modifier le wikicode]

    bway \Prononciation ?\

    1. Boyau, viscère abdominal.
      • Fok ou kayé pwason pou ni bway. — (Présentation par Monique Blerald, « Concours de recrutement du second degré - Rapport de jury » sur pedagogie.ac-guadeloupe.fr, 2017 → lire en ligne)
        Il faut écailler le poisson pour avoir les boyaux, équivalent créole du proverbe « Quand on veut quelque chose, il faut s’en donner les moyens »
    2. (En particulier) Intestins de poisson[1].
    3. (Figuré) Tripes, ce qu’il y a de plus profond, de plus authentique dans quelque chose.
      • Mès-é-labitid a Antiyé sé on dòt biten, sé on fwitaj nèf é toufré parèt ki sòti andidan bway a listwa an nou. — (Juliette Facthum-Sainton, « Considérations sur l’émotion traductive en créole » sur Sayanns, 30 septembre 2021 → lire en ligne)
        Le mode d’habiter antillais est une création originale, bien que restant, comme tout fait culturel, le produit d’un cadre et de conditions historiques précises.

    Synonymes[modifier le wikicode]

    Boyaux
    • boyo (Moins courant) (Non standard)[2]
    Intestins de poisson
    • bwèy (« entrailles de poisson »)[1]

    Références[modifier le wikicode]

    1. a et b Comité international des études créoles, Études créoles, volume 19-20, Association des universités partiellement ou entièrement de langue française, 1996, page 52.
    2. Raphaël Confiant, Créole : Le grande remplacement lexical (2e version) sur montraykreyol.org, 19 février 2021.