cénacle

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Voir aussi : cenacle

Français[modifier le wikicode]

Étymologie[modifier le wikicode]

Du latin cenaculum (« salle à manger »).

Nom commun [modifier le wikicode]

Singulier Pluriel
cénacle cénacles
\se.nakl\

cénacle \se.nakl\ masculin

  1. (Christianisme) (Construction) SalleJésus-Christ et ses disciples se rencontrèrent lors de la Cène.
    • Le Christ lava les pieds des apôtres dans le cénacle.
  2. Réunion d’un petit nombre de personnes ayant les mêmes idées, les mêmes goûts, professant surtout les mêmes théories artistiques, littéraires, philosophiques.
    • Leur attitude nous montre que les anarchistes […] n’appliquèrent pas des théories qui avaient été fabriquées dans des cénacles philosophiques. Ils apprirent surtout aux ouvriers qu’il ne fallait pas rougir des actes violents. — (Georges Sorel, Lettre à Daniel Halévy, 15 juillet 1907, dans Réflexions sur la violence, 1908)
    • Ces diverses formes de tarabiscotage (telle serait peut-être la meilleure traduction de cette troublante locution) pouvaient passionner de petit cénacles, mais avaient peu de chances d’intéresser le public mondain qui était celui des troubadours. — (Alfred Jeanroy, La poésie lyrique des troubadours, 1998)
    • Ainsi Coitier s’est vite fait une place importante dans ce cénacle de médecins qui vivent dans l’entourage de Louis XI. — (Docteur J. Colombe, Portraits d’ancêtres - I - Jacques Coitier, Hippocrate, revue d’humanisme médical, janvier 1949, no 1, p.14)

Synonymes[modifier le wikicode]

Apparentés étymologiques[modifier le wikicode]

Traductions[modifier le wikicode]

Prononciation[modifier le wikicode]

Anagrammes[modifier le wikicode]

Voir aussi[modifier le wikicode]

Références[modifier le wikicode]