salle

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Aller à : navigation, rechercher
Voir aussi : Salle, sallé

Français[modifier]

Étymologie[modifier]

Du vieux-francique sal (« habitation ne comportant qu'une seule pièce »), apparenté à l’allemand Saal, au suédois sal, etc., latinisé au féminin en sala vers le huitième siècle.
(ca. 1100) sale (La Chanson de Roland).

Nom commun [modifier]

Singulier Pluriel
salle salles
\sal\
Une grande salle.

salle \sal\ féminin

  1. (Génériquement) (Architecture) Pièce d’une habitation ouverte aux visiteurs.
    • Une large ouverture ronde est percée au milieu, à travers la voûte inférieure, soit pour donner du jour à la salle du bas qui n’a aucune fenêtre, soit pour la plus rapide transmission des ordres. (Société de statistique, sciences, lettres et arts du département des Deux-Sèvres, Niort, 1839, p. 70)
    • Dick alla accomplir cette besogne et revint par le plus court en traversant la maison et le patio. Les couples de danseurs refluaient des arcades vers la grande salle. (Jack London, La Petite Dame de la grande maison, 1916)
    1. (Spécifiquement) Pièce de cette habitation à usage particulier : → voir salle d’eau, salle à manger et
      • Quand les femmes se retrouvent dans une salle de bain, c’est pas forcément pour se refaire une beauté. (Astrid Veillon, la salle de bain,chez Art et Comédie, 2016)
  2. (Par extension) Espace pouvant recevoir plusieurs personnes pour une activité particulière : → voir salle de réunion
    • Si la salle offre plusieurs caractéristiques d’un réfectoire, elle est, le plus souvent, présentée comme une salle capitulaire. (Sophie Pawlak, L’ancien réfectoire des chanoines de la cathédrale Notre-Dame de Noyon, In : Bulletin Monumental, tome 166, n°2, année 2008. pp. 105-116)
    1. Dans un bâtiment ou une construction publique ou privée.
      1. Lieu de regroupement provisoire. → voir salle d’attente, salle des pas perdus et
        • Voilà qui va réconforter les mourants, car la délégation au grand complet visite maintenant les deux salles où sont entassés les cholériques. (Ange-Pierre Leca, Et le choléra s'abattit sur Paris - 1832, Albin Michel, 1982, p.111)
        • Cellier Carnot transformé en salle d’accueil pour les touristes et les visiteurs. (patrimoine industriel)
      2. Espace organisé pour cette activité particulière. → voir salle de conférence, salle de cinéma, salle de bal et
        • Il est primordial d’identifier une salle dédiée aux réunions de cellule de crise pour chaque site d’activité et chaque site de repli. (Olympe Cavallari, Olivier Hassid, Réaliser le plan de continuité d’activité de son entreprise, chez Maxima, 2013)
      3. Espace regroupant une collection d’objets : → voir salle d’armes, salle de jeux, salle des gabarits et
        • Nieuwerkerke avait aussi décidé, avec l’accord du ministre et de l’empereur, de vider l’ancienne salle des États où étaient placées les terres cuites et […] (Catherine Granger, L’empereur et les arts: la liste civile de Napoléon III, à L’École des Chartes, 2005, p. 288)
    2. espace naturel de grande dimension.
      • Dans la première salle étaient deux silos et probablement un évent naturel. On pénétrait, en se courbant, dans la deuxième pièce, qui a 2 silos également. (Revue mensuelle dirigée par Émile Cartailhac, Matériaux pour l'histoire primitive et naturelle de l'homme, à Paris chez Reinwald, Volumes 8 à 9, 1873, p. 101)
      1. D’une grotte ou cavité souterraine.
        • Découverte en 1953 la salle souterraine de la Verna, située dans le réseau historique du gouffre de la Pierre Saint-Martin, est un haut lieu de la spéléologie. (Grottes de France, tourisme souterrain, la Verna)
      2. Lieu couvert par une végétation d’arbres.
        • C’est fait… A l’aide de vos propositions, le conseil a décidé et la salle s’appelle désormais la salle des Peupliers. (mairie du Tremblay)
  3. Partiesont installés les spectateurs, par opposition à la scène où se produisent les artistes.
    • il y a des cœurs humains sur la scène, des cœurs humains dans les coulisses, des cœurs humains dans la salle. (Victor Hugo, Tas de pierres III, 1830-1833)
  4. (Par métonymie) Public présent assistant à cette activité.
    • Les chanteurs sont supérieurs à ceux du même ordre entendus à Paris. La salle, bondée, les encourage par des ovations. (Ludovic Naudeau, La France se regarde : Le problème de la natalité, Librairie Hachette, Paris, 1931)

Synonymes[modifier]

habitation :

bâtiment :

personnes présentes :

espace naturel :

Dérivés[modifier]

Traductions[modifier]

Prononciation[modifier]

  • France  : écouter « salle [sal] »

Homophones[modifier]

Anagrammes[modifier]

Voir aussi[modifier]

Références[modifier]

Ancien français[modifier]

Étymologie[modifier]

Du latin salvia

Nom commun [modifier]

salle \Prononciation ?\ féminin

  1. Sauge.

Références[modifier]