salle

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Aller à : navigation, rechercher
Voir aussi : Salle, sallé

Français[modifier]

Étymologie[modifier]

Du vieux-francique sal (« habitation ne comportant qu'une seule pièce »), apparenté à l’allemand Saal, au suédois sal, etc., latinisé au féminin en sala vers le huitième siècle.
(ca. 1100) sale (La Chanson de Roland).

Nom commun [modifier]

Singulier Pluriel
salle salles
\sal\
Une grande salle.

salle \sal\ féminin

  1. (Génériquement) (Architecture) Pièce d’une habitation ouverte aux visiteurs.
    • Une large ouverture ronde est percée au milieu, à travers la voûte inférieure, soit pour donner du jour à la salle du bas qui n’a aucune fenêtre, soit pour la plus rapide transmission des ordres. — (Société de statistique, sciences, lettres et arts du département des Deux-Sèvres, Niort, 1839, p. 70)
    • Dick alla accomplir cette besogne et revint par le plus court en traversant la maison et le patio. Les couples de danseurs refluaient des arcades vers la grande salle. — (Jack London, La Petite Dame de la grande maison, 1916)
    1. (Spécifiquement) Pièce de cette habitation à usage particulier : → voir salle d’eau, salle à manger et
      • Quand les femmes se retrouvent dans une salle de bain, c’est pas forcément pour se refaire une beauté. — (Astrid Veillon, la salle de bain,chez Art et Comédie, 2016)
  2. (Par extension) Espace pouvant recevoir plusieurs personnes pour une activité particulière : → voir salle de réunion
    • Si la salle offre plusieurs caractéristiques d’un réfectoire, elle est, le plus souvent, présentée comme une salle capitulaire. — (Sophie Pawlak, L’ancien réfectoire des chanoines de la cathédrale Notre-Dame de Noyon, In : Bulletin Monumental, tome 166, n°2, année 2008. pp. 105-116)
    1. Dans un bâtiment ou une construction publique ou privée.
      1. Lieu de regroupement provisoire. → voir salle d’attente, salle des pas perdus et
        • Voilà qui va réconforter les mourants, car la délégation au grand complet visite maintenant les deux salles où sont entassés les cholériques. — (Ange-Pierre Leca, Et le choléra s'abattit sur Paris - 1832, Albin Michel, 1982, p.111)
        • Cellier Carnot transformé en salle d’accueil pour les touristes et les visiteurs. — (patrimoine industriel)
      2. Espace organisé pour cette activité particulière. → voir salle de conférence, salle de cinéma, salle de bal et
        • Il est primordial d’identifier une salle dédiée aux réunions de cellule de crise pour chaque site d’activité et chaque site de repli. — (Olympe Cavallari, Olivier Hassid, Réaliser le plan de continuité d’activité de son entreprise, chez Maxima, 2013)
      3. Espace regroupant une collection d’objets : → voir salle d’armes, salle de jeux, salle des gabarits et
        • Nieuwerkerke avait aussi décidé, avec l’accord du ministre et de l’empereur, de vider l’ancienne salle des États où étaient placées les terres cuites et […] — (Catherine Granger, L’empereur et les arts: la liste civile de Napoléon III, à L’École des Chartes, 2005, p. 288)
    2. espace naturel de grande dimension.
      • Dans la première salle étaient deux silos et probablement un évent naturel. On pénétrait, en se courbant, dans la deuxième pièce, qui a 2 silos également. — (Revue mensuelle dirigée par Émile Cartailhac, Matériaux pour l'histoire primitive et naturelle de l'homme, à Paris chez Reinwald, Volumes 8 à 9, 1873, p. 101)
      1. D’une grotte ou cavité souterraine.
        • Découverte en 1953 la salle souterraine de la Verna, située dans le réseau historique du gouffre de la Pierre Saint-Martin, est un haut lieu de la spéléologie. — (Grottes de France, tourisme souterrain, la Verna)
      2. Lieu couvert par une végétation d’arbres.
        • C’est fait… A l’aide de vos propositions, le conseil a décidé et la salle s’appelle désormais la salle des Peupliers. — (mairie du Tremblay)
  3. Partiesont installés les spectateurs, par opposition à la scène où se produisent les artistes.
    • il y a des cœurs humains sur la scène, des cœurs humains dans les coulisses, des cœurs humains dans la salle. — (Victor Hugo, Tas de pierres III, 1830-1833)
  4. (Par métonymie) Public présent assistant à cette activité.
    • Les chanteurs sont supérieurs à ceux du même ordre entendus à Paris. La salle, bondée, les encourage par des ovations. — (Ludovic Naudeau, La France se regarde : Le problème de la natalité, Librairie Hachette, Paris, 1931)

Synonymes[modifier]

habitation :

bâtiment :

personnes présentes :

espace naturel :

Dérivés[modifier]

Traductions[modifier]

Prononciation[modifier]

  • France  : écouter « salle [sal] »

Homophones[modifier]

Anagrammes[modifier]

Voir aussi[modifier]

Références[modifier]

Ancien français[modifier]

Étymologie[modifier]

Du latin salvia

Nom commun [modifier]

salle \Prononciation ?\ féminin

  1. Sauge.

Références[modifier]