scène

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Aller à : navigation, rechercher
Voir aussi : Scene, scene, ščene

Français[modifier]

Étymologie[modifier]

(Siècle à préciser) Du latin scaena (sens identique) issu du grec σκηνή skènè (« construction en bois, couverte »).

Nom commun[modifier]

Singulier Pluriel
scène scènes
\sɛn\

scène \sɛn\ féminin

  1. Partie du théâtre où les acteurs jouent devant le public.
    • On applaudit cet acteur dès qu’il entre en scène.
    • C’est la première fois qu’il paraît sur la scène.
    • L’optique de la scène.
  2. Lieu de l’action qu’on représente sur le théâtre.
    • La scène est à Rome, à Babylone, à Paris, etc.
    • La scène est dans un jardin.
  3. (Figuré) Art dramatique.
    • Il est de fait que le Tartuffe est sans contredit la meilleure comédie de Molière, un de ces chefs-d'œuvre dont on n'avait pas encore eu d’exemple à la scène. (Albert du Casse, Histoire anecdotique de l'ancien théâtre en France, vol.2, p.72, E. Dentu éditeur, 1864)
    • Corneille, Racine, Molière, Voltaire ont illustré la scène française.
  4. Sous-partie d’un acte.
    • Ces légers événements s’évanouissent comme des scènes de comédie sur lesquelles le rideau tombe. (Henri Barbusse, L’Enfer, Éditions Albin Michel, Paris, 1908)
    • Une pièce de théâtre se divise en actes, les actes se divisent en scènes.
    • La troisième scène du quatrième acte.
  5. (Par extension) Spectacle, aspect de la nature, d’un ensemble d’objets qui s’offre à la vue.
    • Dans ce beau pays, la scène change à chaque pas, à chaque instant.
  6. (Par extension) Toute action qui offre quelque chose de vif, d’animé, d’intéressant, d’extraordinaire, qui fait impression.
    • Les magnifiques music-halls terminaient chaque numéro du programme par un couplet chauvin qui soulevait des scènes d’enthousiasme éperdu ; […]. (H. G. Wells, La Guerre dans les airs, 1908, traduction d’Henry-D. Davray et B. Kozakiewicz, Mercure de France, Paris, 1910, p. 213 de l’éd. de 1921)
    • Je viens d’être témoin d’une scène attendrissante, d’une scène folle.
    • Une scène de désolation, d’horreur.
    • La scène change, va changer, se dit d’un changement considérable qui vient d’arriver ou qui est près d’arriver dans une affaire.
  7. (Par extension) Querelle ; dispute ; colère.
    • Elle lui a fait une scène terrible à propos de cette décision, prise sans son accord.
  8. Démonstration affectée ; emphatique.
    • Je pensais, en gros, que notre ami allait élever la voix et se lancer dans une scène de mélo. (Henry Miller, L'ancien combattant alcoolique au crâne en planche à lessive, dans Max et les Phagocytes, traduction par Jean-Claude Lefaure, éditions du Chêne, 1947)
    • Il était ému par la scène des retrouvailles entre le fils prodigue et le vieux père.
  9. (Télédétection spatiale) Surface observée correspondant à un lot de données auquel on applique le même prétraitement.
  10. (Par extension) Lieu où se déroule une action.
    • Les chefs confrériques, marginalisés pendant la période postcoloniale, firent ainsi leur retour sur la scène politique nationale avec la crise politique régionale et le multipartisme. (Rahal Boubrik, Pouvoir et hommes de religion en Mauritanie, dans Politique africaine, vol.70 : Le Kenya, le contrat social à l'abandon, Karthala, juin 1998, p.139)

Synonymes[modifier]

Lieu où jouent les acteurs
Art dramatique

Apparentés étymologiques[modifier]

Dérivés[modifier]

Hyperonymes[modifier]

Holonymes[modifier]

Méronymes[modifier]

Traductions[modifier]

Prononciation[modifier]

Homophones[modifier]

Paronymes[modifier]

Anagrammes[modifier]

Voir aussi[modifier]

Références[modifier]

Néerlandais[modifier]

Étymologie[modifier]

Du français scène.

Nom commun[modifier]

scène \Prononciation ?\

  1. Scène
  2. Esclandre

Synonymes[modifier]