caroube

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.

Français[modifier le wikicode]

Étymologie[modifier le wikicode]

(Date à préciser) Du moyen français carobe, caroube « caroubier », du latin médiéval carrubium, de l’arabe خروب ḫarrūb.

Nom commun [modifier le wikicode]

Singulier Pluriel
caroube caroubes
\ka.ʁub\

caroube \ka.ʁub\ féminin

  1. (Botanique) (Agroalimentaire) Fruit du caroubier.
    • La taille et le poids des graines de caroubes étant très réguliers, elles ont servi d'unité de mesure dans l'antiquité et sont à l'origine du carat (de l'arabe "qirât"), qui représentait le poids d'une graine de caroube dans le commerce des pierres précieuses.
    • Enfin, comme à dessein de le rendre plus complexe, des odeurs de caroube, de denrées coloniales, de goudron, d’air marin arrivaient puissamment du port et se mêlaient à celles qui montaient des pavés et des caves. — (Francis Carco, Brumes, Éditions Albin Michel, Paris, 1935, page 42)
    • Le reste du temps, ils étaient au balcon, assis en tailleur, à observer l’animation des rues, le va-et-vient des portefaix et des voyageurs, en mâchonnant de brunes caroubes chypriotes. — (Amin Maalouf, Le rocher de Tanios, Grasset, 1993, collection Le Livre de Poche, page 199.)
  2. Ancienne subdivision monétaire du Moyen-Orient, appelée kharouba en Tunisie.
    • En principe, le Tunisien compte par piastres. Une piastre vaut environ soixante centimes, mais il y a peu de piastres en circulation. C’est presque une monnaie de convention, comme la demi-piastre. Le billon comprend des sous, petits et gros, appelés caroubes. Il en faut vingt-six petits ou treize gros pour faire un franc. — (Eugène Blairat, Tunis : Impressions de voyages, Paris : Librairie Ch. Delagrave, 1891)

Synonymes[modifier le wikicode]

Paronymes[modifier le wikicode]

Dérivés[modifier le wikicode]

Traductions[modifier le wikicode]

Prononciation[modifier le wikicode]

Anagrammes[modifier le wikicode]

Références[modifier le wikicode]