carrément

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Français[modifier le wikicode]

Étymologie[modifier le wikicode]

(Siècle à préciser) Dérivé de carré avec le suffixe -ment.

Adverbe [modifier le wikicode]

carrément \ka.ʁe.mɑ̃\ invariable

  1. (Désuet) D’une manière carrée, à angles droits.
    • Les tours, espacées entre elles de 25 à 30 mètres environ, sont cylindriques à l’extérieur, terminées carrément du côté de la ville et réunies entre elles par de hautes courtines […]. — (Eugène Viollet-le-Duc, La Cité de Carcassonne, 1888)
  2. (Figuré) et (Familier) D’une manière décidée.
    • Eh bien, monsieur le duc, j'ai toujours remarqué au cours de ma longue carrière […] que quand on a envie d'une fille, si on y va carrément, neuf fois sur dix elle ne vous dit rien, mais si on relève tout doucement ses jupes pour regarder ce qu'il y a dessous, le plus souvent, elle vous fout en correctionnelle. — (Joseph Caillaux, Mes Mémoires, I, Ma jeunesse orgueilleuse, 1942, p. 62)
    • Puis, à partir de mars 1974, appliquant « la tactique du salami » il commença à se débarrasser l’un après l’autre de la plupart de ses ministres parchamis, soit en les réaffectant à des postes de moindre importance, soit en les démettant carrément. — (Jacques Lévesque et Gilles Labelle, L'URSS en Afghanistan: de l'invasion au retrait, p. 33, Éditions Complexe, 1990)
    • Les plus audacieux ont suivi au Québec une tendance qui a balayé les États-Unis et l'Europe et se sont lancés carrément dans l’aventure des cybermédias, créant des magazines ou autres hybrides des produits journalistiques traditionnels. — (Armande Saint-Jean, Éthique de l'information: fondements et pratiques au Québec depuis 1960, Presses de l'Université de Montréal, 2002, p. 210)
  3. Absolument ; fermement.
    • Avec le gros Lulu et sa guitare en bois, on fait du rock-and-roll qu'est carrément pourri. — (Renaud Séchan, Ch'timi rock, 1979)
    • L'a remplacée un petit bonhomme sans un poil sur le caillou, qui m'a bombardée de questions carrément barbantes, comme mes rêves, ma vie sexuelle et j’en passe. — (Meg Cabot, Missing, t. 1 : Coup de foudre , traduit de l'anglais (USA) par ‎Luc Rigoureau, Hachette Livre, 2006, Le Livre de Poche Jeunesse, 2007, chap. 14)
    • La validité des faits et des arguments rapportés dans de nombreux sites Web « amateurs » se révèle souvent douteuse ou carrément nulle. — (Louis Dubé, L’argument déterminant et les théories du complot, dans Le Québec sceptique, no 67, p. 5, automne 2008)
    • Ils portaient ce genre de tenues, expliqua-t-il. C'était l'un des premiers groupes à avoir les cheveux longs. Pas des coupes au bol comme les Beatles, mais carrément des catogans. — (Rowan Speedwell, Illumination, traduit de l'anglais (USA) par Claire Allouch, éd. Milady Romance, 2015, chap. 3)

Synonymes[modifier le wikicode]

D’une manière décidée

Traductions[modifier le wikicode]

Interjection [modifier le wikicode]

carrément \ka.ʁe.mɑ̃\

  1. (Familier) Exprime une approbation évidente, incontestable ou authentique.
    • — Il faut qu'on sorte dimanche.
      Carrément !

Synonymes[modifier le wikicode]

Traductions[modifier le wikicode]

Références[modifier le wikicode]