chamade

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Aller à : navigation, rechercher

Français[modifier]

Étymologie[modifier]

(XVIe siècle)[1] De l’italien chiamata (« appel ») composé de chiamare (« appeler ») et -ata[2] ; Pihan tire ce mot de l’arabe شماتة, chamata (« vacarme de réjouissance »)[3].

Nom commun[modifier]

Singulier Pluriel
chamade chamades
\ʃa.mad\

chamade \ʃa.mad\ féminin

  1. (Militaire) Signal que les assiégés donnaient avec la trompette ou le tambour, quelquefois en arborant un drapeau blanc, pour avertir qu’ils voulaient parlementer.
    • Battre la chamade. Sonner la chamade.
    • Le onzième [jour] de tranchée ouverte, la chamade fut battue, et la capitulation telle à peu près que les assiégés la désirèrent. (Saint-Simon, Mémoires)

Dérivés[modifier]

Traductions[modifier]

Voir aussi[modifier]

Références[modifier]

  1. « chamade », dans Émile LittréDictionnaire de la langue française, 1872-1877 → consulter cet ouvrage
  2. Treccani, Dictionnaire italien en ligne → consulter cet ouvrage (chiamata)
  3. Antoine-Paulin Pihan, Glossaire des mots français tirés de l'arabe, du persan et du turc, Paris, 1866, pp. 87/88