chantellage

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Moyen français[modifier le wikicode]

Nom commun [modifier le wikicode]

chantellage \Prononciation ?\ masculin

  1. Variante de chantelage.
    • De payer nos droits de Tailles, subsides, guets de portes, sentinelles, arrière guets, échauguets, péages, chantellages, pavages, passages, pontages, travers, emprunts, dons gratuits, gabelles, aides de cent feux, de tous tributs levées au lieu de Tailles de tout ce qu’ils vendront ou feront vendre, provenans du crû de leurs héritages, droit d’avoir et prendre en notre magasin de notre Ville de Paris — (Nicolas de la Mare, Traité de la police, 1707)
    • Droit […] de botage, cellerage, chantellage, hallage, remuage, liage et vintage, de rouage.

Ancien français[modifier le wikicode]

Nom commun [modifier le wikicode]

chantellage \Prononciation ?\ masculin

  1. Variante de chantelage.
    • Le chantellage de vin, c’est assavoir de chacun tonneau de vin vendu es dits hostels et en chacun d’eux, quatre deniers parisis — (Ordonnance des rois de France, III.).