compensateur

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Français[modifier le wikicode]

Étymologie[modifier le wikicode]

Étymologie manquante ou incomplète. Si vous la connaissez, vous pouvez l’ajouter en cliquant ici.

Adjectif [modifier le wikicode]

Singulier Pluriel
Masculin compensateur
\kɔ̃.pɑ̃.sa.tœʁ\

compensateurs
\kɔ̃.pɑ̃.sa.tœʁ\
Féminin compensatrice
\kɔ̃.pɑ̃.sa.tʁis\
compensatrices
\kɔ̃.pɑ̃.sa.tʁis\

compensateur \kɔ̃.pɑ̃.sa.tœʁ\ masculin

  1. Qui compense.
    • En cas de cessation de ses relations avec le mandant, l’agent commercial a droit à une indemnité compensatrice en réparation du préjudice subi. — (Art.12, loi n° 91-593 du 25 juin 1991 relative aux rapports entre les agents commerciaux et leurs mandants, J.O.R.F., 27 juin 1991)
    • Pendule compensateur

Dérivés[modifier le wikicode]

Apparentés étymologiques[modifier le wikicode]

Nom commun [modifier le wikicode]

Singulier Pluriel
compensateur compensateurs
\kɔ̃.pɑ̃.sa.tœʁ\

compensateur \kɔ̃.pɑ̃.sa.tœʁ\ masculin

  1. (Horlogerie) Mécanisme destiné à corriger les effets des variations de la température sur la marche des horloges et des chronomètres.
    • Une horloge munie d’un compensateur.
  2. (Physique) Appareil qui sert à corriger les variations des mesures, par rapport à leur valeur normale.
  3. (Aéronautique) (Militaire) Volet auxiliaire monté au bord de fuite d’une gouverne en vue de réaliser une compensation aérodynamique.
  4. (Menuiserie) (Architecture) Pièce en longueur venant sur le champlat d’une porte de placard, qui sert à cacher le jour au-dessus des plinthes sur lesquelles la porte arrive en butée.

Dérivés[modifier le wikicode]

  • compensateur magnétique (appareil destiné à faire connaître les déviations qu’éprouve la boussole par l’action du fer qui entre dans la construction des vaisseaux)

Traductions[modifier le wikicode]

Références[modifier le wikicode]