concombre

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.

Français[modifier le wikicode]

Étymologie[modifier le wikicode]

De l’occitan cogombre[1].

Nom commun [modifier le wikicode]

Singulier Pluriel
concombre concombres
\kɔ̃.kɔ̃bʁ\
Un concombre. (1)
Des concombres. (2)

concombre \kɔ̃.kɔ̃bʁ\ masculin

  1. Plante potagère de la famille des cucurbitacées qui produit des fruits allongés.
    • La durée germinative des graines de Concombre est de cinq ans.— (Courtois-Gérard, Manuel pratique de culture maraichère, 1863, page 346)
    • Le propriétaire, un bon flamand rond, l’admirait du milieu d’une couche de concombres parmi lesquels sa grosse figure s’épanouissait.— (Victor Hugo, Oeuvres complètes de Victor Hugo, 1906-1910, page 107)
    • Pendant leur végétation, les concombres ne demandent que de la chaleur et des arrosages. La récolte commence en août.— (Paul Buffault, Horticulture et arboriculture fruitière dans Le Cultivateur aveyronnais : journal agricole illustré, paraissant tous les dimanches : agriculture, élevage, viticulture, 16 septembre 1909, page 589)
    • Le concombre est une plante de la famille des cucurbitacées, originaire d’Orient. On distingue le concombre brodé de Russie, le concombre blanc hâtif, le concombre jaune de Hollande, le concombre vert long anglais. On cultive plus particulièrement en Belgique et en France, pour les cornichons, le concombre vert d’Athènes et le concombre à cornichons de Paris.— (Paul Bouillard, Concombres et courgettes dans La Toque blanche : organe professionnel hebdomadaire des chefs de cuisine de France et de l’étranger, 29 janvier 1936)
    • Le concombre est une plante grimpante qui s’attache à un tuteur vertical au moyen de ses vrilles.— (Cultures protégées en climat méditerranéen, 1988, FAO, page 237)
  2. (Par extension) Fruit de cette plante.
    • Le gaspacho mérite une description particulière, et nous allons en donner ici la recette, qui eût fait dresser les cheveux sur la tête de feu Brillat-Savarin. L’on verse de l’eau dans une soupière, à cette eau l’on ajoute un filet de vinaigre, des gousses d’ail, des oignons coupés en quatre, des tranches de concombre, quelques morceaux de piment, une pincée de sel, puis l’on taille du pain qu’on laisse tremper dans cet agréable mélange , et l’on sert froid.— (Théophile Gautier, Voyage en Espagne, 1845, page 292)
    • Diverses Cucurbitacées nous fournissent des fruits alimentaires, aqueux et sucrés. Ce sont le Melon, la Citrouille ou Potiron, le Concombre, qui récolté jeune, avant tout son développement, se confit dans le vinaigre et prend alors le nom de Cornichon; la Pastèque ou Melon d'eau, originaire d’Afrique, à chair rose et semences noires.— (Jean-Henri Fabre, Premiers Éléments de sciences naturelles. Zoologie, Botanique, géologie, 1891, page 205)
    • Mouin, j’avais préparé un ripage de concombres, un colombo, un gratin de christophines ; j’avais acheté du rosé et du mousseux… — (Jypé Carraud, Tim-Tim-Bois-Sec, éditions Payot et Rivages, 1996, collection Rivages/Mystère, pages 69-70)
  3. (Québec) (Familier) Idiot, imbécile.
    • Plus terre à terre que lui, il fallait vraiment être un concombre ou une patate ! — (Marie Décary, Rendez-vous sur planète Terre, page 46, Éditions La courte échelle, 1998)

Apparentés étymologiques[modifier le wikicode]

Hyperonymes[modifier le wikicode]

Dérivés[modifier le wikicode]

Vocabulaire apparenté par le sens[modifier le wikicode]

Traductions[modifier le wikicode]

Prononciation[modifier le wikicode]

Voir aussi[modifier le wikicode]

Références[modifier le wikicode]