consentement

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Aller à : navigation, rechercher
Voir aussi Voir aussi : conſentement

Français[modifier | modifier le wikicode]

Étymologie[modifier | modifier le wikicode]

(Date à préciser) Substantif composé de consentir et -ment.

Nom commun[modifier | modifier le wikicode]

Singulier Pluriel
consentement consentements
/kɔ̃.sɑ̃t.mɑ̃/

consentement /kɔ̃.sɑ̃t.mɑ̃/ masculin

  1. Action de consentir ou résultat de cette action.
    • Je ne prétends pas rester chez vous sans votre consentement ; mais si je sors, la mort m’attend à la barrière. Et quelle mort ! vous en répondriez à Dieu. (Honoré de Balzac, La Femme de trente ans, 1832)
    • Elle lui avait demandé son consentement à notre mariage, qu’il avait accordé ; tout allait donc bien de ce côté-là. (Alexandre Dumas, Les Mille et Un Fantômes)
    • Et, de plus, il travaille pour la patrie, avec le consentement enthousiaste de tout ce que la France contient de repopulateurs. (Victor Méric, Les Compagnons de l’Escopette, 1930, p. 75)
    • Peut-être parce que, depuis le XIe siècle, la seule théorie politique de l’islam a été celle de l’obéissance passive à toute autorité de facto, le gouvernement par consentement reste un concept inconnu : l’autocratie a été la véritable et, pour l’essentiel, l’unique expérience. (P. J. Vatikiotis, L’Islam et l’État, 1987, traduction d’Odette Guitard, 1992, p. 38)
    • Car la menace ne suffit pas pour faire régner l’ordre. Il y faut aussi suffisamment de droit et de progrès pour obtenir le consentement des peuples. (Pour un autre monde ; Un autre chemin, motion pour le congrès socialiste de Dijon du 16 au 18 mai 2003)
  2. (En particulier) (Absolument) (Vieilli) L’accord donné par les parenta au mariage d’un de leurs enfants.
    • Je ne me marierai jamais qu’avec le consentement de mon père, répondit Modeste. (Honoré de Balzac, Modeste Mignon, 1844)
    • Les accordailles se font toujours entre le jeune homme et la jeune fille, les parents n’étant consultés que par la suite. S’ils ne refusent pas leur consentement, les deux familles se réunissent, et le prêtre a mission de rédiger le contrat […] (Pierre Louÿs, Lesbos aujourd’hui, 1901, dans Archipel, 1332)

Variantes[modifier | modifier le wikicode]

Synonymes[modifier | modifier le wikicode]

Traductions[modifier | modifier le wikicode]

Prononciation[modifier | modifier le wikicode]

Voir aussi[modifier | modifier le wikicode]

Références[modifier | modifier le wikicode]