conservateur

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Français[modifier le wikicode]

Étymologie[modifier le wikicode]

Emprunt au latin conservator, dérivé de conservare, « conserver ».

Nom commun [modifier le wikicode]

Singulier Pluriel
Masculin conservateur
\kɔ̃.sɛʁ.va.tœʁ\

conservateurs
\kɔ̃.sɛʁ.va.tœʁ\
Féminin conservatrice
\kɔ̃.sɛʁ.va.tʁis\
conservatrices
\kɔ̃.sɛʁ.va.tʁis\

conservateur \kɔ̃.sɛʁ.va.tœʁ\ masculin

  1. Celui, celle qui conserve.
    • Dieu est le créateur et le conservateur de toutes choses.
    • Un père de famille est le conservateur naturel de la fortune de ses enfants.
  2. Titre de certaines fonctions professionnelles.
    • Conservateur des hypothèques.
    • Conservateur du cabinet des médailles, du cabinet des antiques, etc.
  3. Personne ayant tendance à éviter le changement, sur les plans moral ou politique, ou encore sociétal.
    • Mon père était un conservateur.
  4. (Politique) Personne appartenant au parti conservateur de son État.
    • Le conservateur Shinzo Abe, qui succède à Junichiro Koizumi au poste de Premier ministre du Japon, a présenté son gouvernement. — (L'Express, 26 septembre 2006)
  5. (Canada) Membre du Parti conservateur du Canada.
    • Le président des TCA a indiqué qu’il ne faisait que suivre le mandat que lui avaient donné les membres du syndicat : appuyer les candidats néodémocrates dans les circonscriptions où ils pouvaient gagner et les candidats libéraux si cela pouvait empêcher la victoire d’un conservateur. — (Le Devoir, 25 avril 2006)
  6. (Canada) (Spécialement) Député du Parti conservateur du Canada.
    • Si les Québécois pensent que le dossier du déséquilibre fiscal peut donner du fil à retordre aux conservateurs de Stephen Harper au Québec, que dire de celui de la péréquation à Terre-Neuve-et-Labrador ? — (Le Devoir, 20 octobre 2006)
  7. (Alimentaire) Substance chimique minérale ou organique, ajoutée aux aliments afin d’améliorer leur conservation.
  8. (Zoologie) Personne chargée de la gestion scientifique et technique des populations animales en captivité ou en liberté.
    • Parfois il peut arriver qu'un homme occupant un poste peu important, un gardien, par exemple, puisse, en raison d'aptitudes particulières, accéder au rang de conservateur. — (James Fisher, Le Zoo - Son histoire, son univers, Éditions RST, Paris, 1966, p. 13)
    • McBride, le conservateur des Marine-Studios, le cirque-aquarium de Marineland en Floride, avait redécouvert à ses dépens, en s'efforçant de capturer des dauphins, ce que tous les pêcheurs savaient : les dauphins ne se laissent prendre ni de jour ni de nuit dans des filets à mailles fines quoiqu'ils y entrent parfois de leur plein gré s'il y a des poissons apétissants à y piller. — (Robert Sténuit, Dauphin mon cousin, Dargaud - Le Livre de poche, Paris, 1972, p. 93)
    • Au zoo de Londres, […], on comptait, en 1962, huit membres rien que pour l'équipe scientifique : un directeur scientifique, trois conservateurs (un pour les mammifères, un pour les oiseaux, un pour les poissons, les reptiles et les invertébrés), un pathologiste, un vétérinaire, un savant affecté à la recherche, un bibliothécaire qui s'occupait également des publications du zoo. — (James Fisher, Le Zoo - Son histoire, son univers, Éditions RST, Paris, 1966, p. 12)
    • Avant Estes, deux conservateurs assistants avaient déjà immobilisé au fusil hypodermique en vue de les marquer 145 gnous vivant dans le cratère. — (Heini Hediger, Lieu de naissance : Zoo, Editions Silva, Zurich, 1984, p.44)
    • Les curateurs, ou conservateurs, sont chargés du choix des espèces, de l'organisation des groupes sociaux dans chaque espèce, de la conception des installations animalières, de la coordination des élevages avec les autres zoos, de l'organisation des recherches éventuelles, de la tenue des registres animaliers, de la transmission des données recueillies… — (Jean-Luc Berthier , « Les zoos, de l'exhibition à la conservation », Universalia 2006 : La politique, les connaissances, la culture en 2005, Encyclopædia Universalis, Paris, 2006, p. 78-85)

Synonymes[modifier le wikicode]

Membre, partisan ou député du parti conservateur (Canada)

Traductions[modifier le wikicode]

Adjectif [modifier le wikicode]

Singulier Pluriel
Masculin conservateur
\kɔ̃.sɛʁ.va.tœʁ\

conservateurs
\kɔ̃.sɛʁ.va.tœʁ\
Féminin conservatrice
\kɔ̃.sɛʁ.va.tʁis\
conservatrices
\kɔ̃.sɛʁ.va.tʁis\

conservateur \kɔ̃.sɛʁ.va.tœʁ\ masculin

  1. Qui a pour but de conserver, qui tend à conserver.
    • Mais selon le respecté sociologue Alfredo Joignant, professeur à l’Institut d’affaires publiques de l’Université du Chili, si l’Église garde encore une grande importance dans la société chilienne — et dans la vie politique —, elle n’arrive plus à imposer ses vues conservatrices en matière de morale. — (L’Actualité, février 2006)
    • Si j’avais 25 ans et que je regardais autour de moi, je me rendrais compte que je ne suis pas dans la majorité, au contraire; que ma société est en train de devenir clairsemée, dispersée et conservatrice; que les partis politiques sont conservateurs et que les organisations syndicales, qui, à mon époque, étaient dynamiques, sont devenues conservatrices. C’est très difficile d’avoir 25 ans aujourd’hui et de rêver de transformer une société comme celle-là. — (L’Actualité, 1er septembre 2006)
  2. Qui prône les idées de droite, caractérisées par le respect des traditions religieuses et morales, par des préoccupations majeures relatives à l’ordre social et, sur le plan économique, par la volonté de laisser libre cours aux forces du marché.
    • Les détracteurs du nudisme - les moralistes ou hygiénistes conservateurs d’État ou d’Église - prétendent que la vue du nu, que la fréquentation entre nudistes des deux sexes exaltent le désir érotique. — (Émile Armand, Le nudisme révolutionnaire, dans L’Encyclopédie anarchiste, 1934)
    • La coalition conservatrice issue de ces élections n’a pas l’intention de légaliser l’union homosexuelle. — (L’Actualité, 1er août 2006)
  3. Qui appartient au parti conservateur de son État.
    • Le chancelier conservateur.
  4. (Canada) Qui se rapporte au Parti conservateur du Canada ou au parti conservateur d’une province. Note : Il n’y a pas de parti conservateur au Québec.
    • Un candidat conservateur, une députée conservatrice, un ministre conservateur.
    • Le programme conservateur, un gouvernement conservateur, un projet de loi conservateur.
    • Les troupes conservatrices doivent maintenant composer avec un député en moins, qui a été expulsé du caucus hier, mais également avec un nouveau sondage dévastateur qui place les conservateurs et les libéraux au coude à coude pour la première fois depuis janvier. — (Le Devoir, 19 octobre 2006)
Note[modifier le wikicode]
En politique fédérale canadienne, les quatre grands partis étant le Parti libéral du Canada, le Parti Conservateur du Canada, le Nouveau Parti démocratique et le Bloc québécois, le mot conservateur s’oppose à libéral, à néo-démocrate et à bloquiste.

Antonymes[modifier le wikicode]

  • progressiste (adjectif, dans le sens de celui qui a tendance à envisager ou promouvoir le changement, sur le plan des idées, de la morale ou en politique)

Traductions[modifier le wikicode]

Homophones[modifier le wikicode]

Anagrammes[modifier le wikicode]

Voir aussi[modifier le wikicode]

Sens général :
Sens canadien :

Références[modifier le wikicode]