cramail

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.

Français[modifier le wikicode]

Nom commun [modifier le wikicode]

Singulier Pluriel
cramail cramails
\kʁa.maj\

cramail \kʁa.maj\ masculin

  1. (Lorraine) Variante de crémail.
    • L’abbé Hubert Didier, par la grâce de Dieu et des hommes de bonne volonté, échappé des louvières et des geôles, et après une existence accidentée, nommé enfin curé de La Croix-aux-Mines, désire pendre le cramail en famille. — (E. Mathis, Nouveaux contes lorrains, Ad. Weick, Saint-Dié, 1927, 109 pages, page 45)
    • Un jour il remplit un pot de fer d’herbes ſauvages, de ſon, de feuilles d’arbres, & y ayant mis de l’eau, le porta au jardin dans l’allée : une autre fois il le ſuſpendit au cramail ſur le feu. — (Augustin Calmet, Traité sur les apparitions des esprits et sur les vampires ou les revenants de Hongrie, de Moravie, etc. (Tome 1), Scipione, Paris, 1751, 514 pages, page 256)

Prononciation[modifier le wikicode]

Paronymes[modifier le wikicode]

Anagrammes[modifier le wikicode]

Modifier la liste d’anagrammes

Références[modifier le wikicode]

  • Jean-François Michel, Dictionnaire des expressions vicieuses usitées dans un grand nombre de départemens et dans la ci-devant Province de Lorraine, Nancy, 1807

Ancien français[modifier le wikicode]

Étymologie[modifier le wikicode]

Du latin *cremaculum (« ce qui sert à brûler ») et  composé de cramer, cremer et -ail ;
ou encore du latin *cremasculum adaptation du grec κρεμαστήρ (« qui suspend »).

Nom commun [modifier le wikicode]

cramail *\Prononciation ?\ masculin

  1. Crémaillère.

Variantes[modifier le wikicode]

Synonymes[modifier le wikicode]

Dérivés[modifier le wikicode]

Références[modifier le wikicode]