crapahut

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Français[modifier le wikicode]

Étymologie[modifier le wikicode]

Dans l’argot de Saint-Cyr, dérivé du nom d’un appareil de gymnastique le « crapaud » ou « crapaü ». Terme ensuite utilisé pour les marches et manœuvres pénibles.

Nom commun [modifier le wikicode]

Singulier Pluriel
crapahut crapahuts
\kʁa.pa.y\

crapahut \kʁa.pa.y\ masculin

  1. (Argot militaire) Marche en terrain de combat.
    • Finis les crapahuts interminables, la sueur, la soif, la trouille, l’épuisement, le moral à zéro, on l’appelle. Il est classé service auxiliaire, envoyé suivre un stage d’infirmier, six semaines. — (Daniel Zimmermann, Nouvelles de la zone interdite, Éditeur L’Instant, 1988)
  2. (Par extension) Randonnée longue ou en terrain difficile.
    • En Irlande, en Bretagne ou en Grèce, le crapahut dans la lande ou la montagne m’a tenu lieu de liturgie. — (Christopher Gérard, La source pérenne, Éditeur L’Âge d’Homme, 2007)

Synonymes[modifier le wikicode]

Apparentés étymologiques[modifier le wikicode]

Traductions[modifier le wikicode]

Prononciation[modifier le wikicode]

Références[modifier le wikicode]

  1. Paul Imbs (sous la direction de), Trésor de la langue française : Dictionnaire de la langue du 19e et du 20e siècle (1789-1960) (TLF), éditions du Centre national de la recherche scientifique (CNRS), volume 6 (Constatation-Désobliger), 1978, XVI-1308 p. ISBN 2-222-02156-1, page 422 sub verbo « crapahut ». Transcription en ligne : « crapahut », dans TLFi, Le Trésor de la langue française informatisé, 1971-1994 → consulter cet ouvrage.
  2. « crapahut » dans Le Lexis : le dictionnaire érudit de la langue française, éditions Larousse, 2014 ISBN 978-2-03-589475-5