cunnilinguer

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Français[modifier le wikicode]

Wiki letter w.svg

Étymologie[modifier le wikicode]

Mot composé de cunnilingus (ou cunnilingue), avec le suffixe verbal -er.

Verbe [modifier le wikicode]

cunnilinguer \ky.ni.lɛ̃.ɡe\ intransitif ou transitif 1er groupe (voir la conjugaison)

  1. (Sexualité) S’adonner au cunnilingus ; pratiquer un cunnilingue
    • Faut-il toujours te lutiner autant pour te faire exploser le corps et la tête ? Pâ ! Comme une boutanche de rouille ! J'en avais la langue aphteuse à tant cunnilinguer ! — (Alain Vial, Samba tristesse, Régine Deforges éditeur, 1990)
    • Des gens à poil galipettent, gaudriolent, turluttent et cunnilinguent à qui mieux mieux, comme bon leur semble, pour la joie rétinienne des mateurs amateurs, a priori ce n'est pas bien méchant. C'est même amusant. Et même excitant. — (Isabelle Alonso, Pourquoi je suis une chienne de garde, chap. 3 : Sévices, Éditions Robert Laffont, 2001)
    • Une fois ses deux escarpins plantés dans le canapé et son bassin à portée de bouche, j'entrepris de cunnilinguer la braise rougeoyante que je devinais par la brèche dans l’étoffe satinée. — (Camille Eelen, « Rose guimauve », dans Feu : recueil de nouvelles, Les éditions secrètes, 2015)
    • Anastasie qui naquît avec de nombreux atouts que bien des mâles lui envieraient, ne pouvait pas impulser l'élan nécessaire pour que l’œuvre humanitaire démarre réellement. Ses muscles saillaient, elle cunnilinguait comme aucun amant, mais il lui manquait l'étoffe intellectuelle, celle dont on fait les hérauts. — (Villadosia, Sous l'étoile du berger, Mon Petit Éditeur, 2016, p. 143)
    • J’ai adapté mon rythme à celui d’O d’Issey qui maintenant glissait deux doigts dans mon vagin trempé tout en me cunnilinguant avec un art de plus en plus consommé... — (« Le P***, self-service », chapitre 1, une histoire érotique écrite par "Anonyme", sur Xstory : Le site de l'histoire érotique (www.xstory-fr.com), non daté, consulté le 24/11/2019)
  2. (Par extension) (Figuré) (Par plaisanterie) Suçoter ; téter.
    • Je convoque Dugu qui est en train de cunnilinguer une canette de bière histoire d'affiner sa silhouette ; son double menton ne fait que goître et embellir, et il m'a déjà tué trois fauteuils sous lui. — (Grégoire Lacroix, Jazz Band : Eros Héros Sept (Rapports sectuels), Flamant Noir Éditions, 2017, chap. 3)
    • […] ce fut comme si elle apparaissait seulement vêtue de longs cils résille, à présent les deux se cunnilinguaient l'iris en une sorte de soixante-neuf ophtalmologique et Prince aurait aimé savoir combien de temps, compte tenu de la distance qui les séparait, le regard de la négresse avait mis pour atteindre celui de Marsac, […]. — (Jean-Pierre Enjalbert, Les indignitaires, Éditions Verticales-Phase deux, 2009, p. 132)

Synonymes[modifier le wikicode]

Traductions[modifier le wikicode]