déglinguer

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Français[modifier le wikicode]

Étymologie[modifier le wikicode]

Altération probable du terme de marine déclinquer, disloquer ou démonter un bateau assemblé avec des clin (« bordage », anciennement clinc).

Verbe [modifier le wikicode]

déglinguer \de.glɛ̃.ge\ transitif ou pronominal 1er groupe (conjugaison) (pronominal : se déglinguer)

  1. (Familier) Détériorer, détraquer, endommager.
    • Sa voiture est complètement déglinguée.
    • Ils sont variés, les cercueils. T'as du frêle sapin qui doit se déglinguer facile dans l'humidité des tombes, du chêne déjà plus costaud, du noyer, de l'acajou renforcé. — (San Antonio, Réflexions définitives sur l'au-delà , S-A 9 , Fleuve noir, 2000)
    • L’hypocondriaque y trouvera des huiles de silicone anti-mousse qui vous déglinguent le foie, des cires en polyéthylène pour enrober les agrumes qui exigeraient qu’on se lave les mains après avoir manipulé les fruits en question, des agents de turbidité (dans les boissons) pouvant provoquer des fausses couches, du sel d’aspartame capable de déclencher des douleurs articulaires ou des trous de mémoire, des arômes « naturels » à base de glutamate monosodique potentiellement neurotoxique, des extraits de pétrole (dans le chewing-gum) qui plomberaient le système lymphatique… — (« Additifs : La lettre et le néant », Malbouffe, le dico, Les Dossiers du Canard enchaîné no 147, avril 2018, page 8)
  2. (Figuré) (Familier) Détériorer, mettre à mal.
    • En quelques années, sa santé s'est sérieusement déglinguée.
    • Tous ces beaux corps qui évoluent gracieusement sur nos images sont en train de se déglinguer. — (Patrick Baudry, Le corps extrême, 1991)
  3. (Transitif) (Vulgaire) Posséder, prendre sexuellement.
    • Cette femme, je vais la déglinguer.

Traductions[modifier le wikicode]

Traductions à trier[modifier le wikicode]