démocrature

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Aller à : navigation, rechercher

Français[modifier]

Étymologie[modifier]

(1987) Mot-valise oxymore, composé par le sociologue français Gérard Mermet à partir de démocratie et de dictature dans son ouvrage homonyme : Démocrature : comment les médias transforment la démocratie, paru en 1987. Repris en 1991 par Lobho-Lwa-Djugudjugu dans : Troisième république au Zaïre : Perestroïka, Démocrature ou Catastroïka ?, puis développé par Max Liniger-Goumaz en 1992 dans : La démocrature, dictature camouflée, démocratie truquée.
(2017) Le mot est repris par Ugo Bernalicis lors de débats à l’Assemblée nationale française[1].

Nom commun [modifier]

Singulier Pluriel
démocrature démocratures
\de.mɔ.kʁa.tyʁ\

démocrature \de.mɔ.kʁa.tyʁ\

  1. (Néologisme) (Politique) Dictature camouflée sous l’apparence de la démocratie.
    • Un nouveau système social est en train de s’installer, que nous appelons démocrature. — (Gérard Mermet, Démocrature : comment les médias transforment la démocratie, Aubier, page 7, 1987)
    • Son caractère extrême, mis en scène sur les réseaux sociaux, devient une arme à part entière. Elle est affichée et revendiquée par les groupes terroristes mais aussi par les démocratures qui l’utilisent pour magnifier la force des autocrates qui les dirigent et souligner l’inefficacité des démocraties,... — (Nicolas Baverez -Syrie : la guerre sans limites - Journal Le Point, page 18, n° 2301, 13 octobre 2016)
    • Avec ce projet de « démocrature », vous donnerez raison à nos ennemis, vous serez la France qui abdique. — (Ugo Bernalicis - Discussion du projet de loi, adopté par le Sénat après engagement de la procédure accélérée, renforçant la sécurité intérieure et la lutte contre le terrorisme. - Assemblée nationale française, Première séance du lundi 25 septembre 2017)

Synonymes[modifier]

Vocabulaire apparenté par le sens[modifier]

Traductions[modifier]

Références[modifier]