démocratie

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Voir aussi : democratie, democrație

Français[modifier le wikicode]

Étymologie[modifier le wikicode]

Emprunté, via le bas latin democratia, au grec ancien δημοκρατία, demokratía, dêmos (« peuple »), kratos (« pouvoir »).

Nom commun [modifier le wikicode]

Singulier Pluriel
démocratie démocraties
\de.mɔ.kʁa.si\

démocratie \de.mɔ.kʁa.si\ féminin

  1. Régime politique dans lequel le peuple dispose du pouvoir souverain.
    • La démocratie, cette grande pourrisseuse, est la maladie terrible dont nous mourons. […]. Grâce à elle, nous n’avons plus conscience de la hiérarchie et du devoir, cette loi primitive et souveraine des sociétés organisées. — (Octave Mirbeau, Le Tripot aux champs, Le Journal, 27 septembre 1896)
    • L’idéologisation médiatique de l’antitotalitarisme s'est développée autour d'une assimilation abusive de la défense de la démocratie avec la conservation à tout prix des démocraties libérales telles qu'elles sont, érigées en incarnation définitive du meilleur des régimes possibles. — (Pierre-André Taguieff, De l'anti-socialisme au national-racisme : Deux aspects de la recomposition idéologiques des droites en France, dans Raison présente, n°88, 4e tr. 1988)
  2. État organisé selon des principes démocratiques.
    • Pendant cinq siècles, sous la direction de ses capitouls et de ses consuls, Montauban fut une courageuse petite démocratie autonome. — (Ludovic Naudeau, La France se regarde : Le problème de la natalité, Librairie Hachette, Paris, 1931)
    • L’idéologisation médiatique de l’antitotalitarisme s'est développée autour d'une assimilation abusive de la défense de la démocratie avec la conservation à tout prix des démocraties libérales telles qu'elles sont, érigées en incarnation définitive du meilleur des régimes possibles. — (Pierre-André Taguieff, De l'anti-socialisme au national-racisme : Deux aspects de la recomposition idéologiques des droites en France, dans Raison présente, n°88, 4e tr. 1988)
    • L’Autriche devait se conformer aux tendances fascistes, le Parlement et donc la démocratie devaient être liquidés. — (Stefan Zweig, trad. Dominique Tassel, Le Monde d’hier, Gallimard, 2013, page 497)

Antonymes[modifier le wikicode]

Apparentés étymologiques[modifier le wikicode]

Traductions[modifier le wikicode]

Prononciation[modifier le wikicode]

Voir aussi[modifier le wikicode]

Références[modifier le wikicode]