dénégation

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Aller à : navigation, rechercher

Français[modifier]

Étymologie[modifier]

Du latin denegatio.

Nom commun[modifier]

Singulier Pluriel
dénégation dénégations
\de.ne.ga.sjɔ̃\

dénégation \de.ne.ga.sjɔ̃\ féminin

  1. Action de dénier.
    • Malgré toutes ses dénégations, on le croit l’auteur de ce livre.
    • Freud permet, d'une certaine façon, d'échapper au dualisme négation/affirmation, par la notion de « dénégation ». (Claudine Haroche, Faire dire, vouloir dire, 1984)
    • Les universités autonomes sont engagées dans de multiples compétitions, auxquelles chacun de leurs membres, chacune de leurs équipes, participe intensément, tout en sachant plus ou moins clairement ou confusément quels seront les gagnants et quels seront les perdants. Partant de ce paradoxe rationnel, cet article s’efforce de reconstruire [...] la structure de la dénégation modale qui permet de participer « quand bien même… » à ces compétitions permanentes. (Jacques Fontanille, Compétition et mauvaise foi, Communication & Organisation, n° 39, 2011)
  2. (Droit) Déclaration par laquelle une personne soutient qu’un fait avancé par une autre n’est pas véritable.
    • On a bien sûr des questions à poser à l'accusé là-dessus, prévient Me Rondu. Malheureusement, je crains qu'il ne reste dans sa posture de dénégation. (Kevin Grethen, Assassinat du directeur d'école : l'heure du procès, Vosges Matin, 23 mai 2016)
    • L’affaire des paillotes corses, ou le festival de la performativité dévoyée : aveux truqués, dénégations mal récusées, ordres implicites (Michel Arrivé, Linx - Revue des linguistes de l'Université Paris Ouest Nanterre La Défense, n° 52, 2005)

Traductions[modifier]

Références[modifier]