détimbrer

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Français[modifier le wikicode]

Étymologie[modifier le wikicode]

→ voir dé-, timbre et -er

Verbe [modifier le wikicode]

détimbrer \de.tɛ̃.bʁe\ transitif 1er groupe (voir la conjugaison)

  1. Faire perdre à la voix son timbre caractéristique.
    • Le chuchotis détimbré du confessionnal ne me vaut rien. — (Jacques Charon, Moi, un comédien, chapitre 2 ; Éditions J'ai lu [© Albin Michel 1975], Paris, 1977, page 31)
    • Quant à Vassili, qui rentrait d’une promenade matinale à cheval dans le parc, il réagit en élève officier qu’il était jusqu’à la moelle : levant sa cravache, il cingla sa sœur en pleine face, crachant d’une voix détimbrée par le mépris : — Putain ! — (Sylvie Dervin, La dame de Kiev, 1985, chapitre 7)
    • Il y avait toujours des mots pour les hommes et pour les femmes, elles ne disaient ni « jouir » ni « queue », ni rien, répugnaient à nommer les organes sauf d’une voix détimbrée, spéciale, « vagin », « pénis ». — (Annie Ernaux, Les années, Gallimard, 2008, collection Folio, page 85.)

Apparentés étymologiques[modifier le wikicode]

Quasi-synonymes[modifier le wikicode]