de conserve

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Aller à : navigation, rechercher

Français[modifier]

Étymologie[modifier]

(Date à préciser) Le verbe conserver signifiait au XVIe siècle « naviguer en gardant à vue ». Le mot désignait alors un navire qui en escortait un autre pour le protéger. De conserve signifie donc « suivre la même route ».

Locution adverbiale[modifier]

de conserve \də kɔ̃.sɛʁv\

  1. Ensemble ; conjointement.
    • À peine âgé de seize ans, il s’embarqua sur le brick « la Loire », qui, étant partie de conserve avec « la Méduse », ne partagea pas le funeste sort de cette frégate, et aborda heureusement à Saint-Louis. (René Caillié, Voyage à Temboctou et à Jenné, Revue des deux Mondes, 1830, tome 1)
    • […], Canalis laissa passer Modeste et le duc, en ralentissant le pas de son cheval de manière à pouvoir cheminer de conserve avec le colonel. (Honoré de Balzac, Modeste Mignon, 1844 ; p. 308 de l’éd. Houssiaux de 1855)
    • En sortant de la kasba nous voyons nos chameaux poindre à l'horizon, et la prudence nous commande de les attendre pour voyager de conserve avec eux. (Frédéric Weisgerber, Trois mois de campagne au Maroc : étude géographique de la région parcourue, Paris : Ernest Leroux, 1904, p. 45)
    • L’emploi et les salaires sont répartis, géographiquement, de conserve avec la production et la valeur ajoutée. (INSEE, Partage de la valeur ajoutée, partage des profits et écarts de rémunérations en France, mai 2009)
    • Nous skiâmes de conserve jusqu’au soir. (Amélie Nothomb, Pétronille, Albin Michel, Paris, 2014, p. 95)

Synonymes[modifier]

Antonymes[modifier]

Prononciation[modifier]

Paronymes[modifier]