de conserve

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Aller à : navigation, rechercher

Français[modifier]

Étymologie[modifier]

(Date à préciser) Le verbe conserver signifiait au XVIe siècle « naviguer en gardant à vue ». Le mot désignait alors un navire qui en escortait un autre pour le protéger. De conserve signifie donc « suivre la même route ».

Locution adverbiale [modifier]

de conserve \də kɔ̃.sɛʁv\

  1. Ensemble ; conjointement.
    • À peine âgé de seize ans, il s’embarqua sur le brick « la Loire », qui, étant partie de conserve avec « la Méduse », ne partagea pas le funeste sort de cette frégate, et aborda heureusement à Saint-Louis. — (René Caillié, Voyage à Temboctou et à Jenné, Revue des deux Mondes, 1830, tome 1)
    • […], Canalis laissa passer Modeste et le duc, en ralentissant le pas de son cheval de manière à pouvoir cheminer de conserve avec le colonel. — (Honoré de Balzac, Modeste Mignon, 1844 ; p. 308 de l’éd. Houssiaux de 1855)
    • En sortant de la kasba nous voyons nos chameaux poindre à l'horizon, et la prudence nous commande de les attendre pour voyager de conserve avec eux. — (Frédéric Weisgerber, Trois mois de campagne au Maroc : étude géographique de la région parcourue, Paris : Ernest Leroux, 1904, p. 45)
    • L’emploi et les salaires sont répartis, géographiquement, de conserve avec la production et la valeur ajoutée. — (INSEE, Partage de la valeur ajoutée, partage des profits et écarts de rémunérations en France, mai 2009)
    • Nous skiâmes de conserve jusqu’au soir. — (Amélie Nothomb, Pétronille, Albin Michel, Paris, 2014, p. 95)

Synonymes[modifier]

Antonymes[modifier]

Prononciation[modifier]

Paronymes[modifier]